Prévisions & Suivi en temps réel

Gelées nombreuses et parfois fortes ces prochains jours

Les semaines passent et se ressemblent : nous demeurons toujours sous l'influence d'un anticyclone centré sur la France. Une coulée froide dépressionnaire circule sur les Balkans. Un schéma météorologique bloqué, que nous connaissons depuis trois semaines au moins et qui va persister jusqu'à la fin du mois. Cet anticyclone a le mérite de nous apporter un temps généralement bien ensoleillé. Pour autant, nous alternons les périodes ventées (mistral/tramontane) avec des après-midis fraîches/froides au vent, avec des périodes déventées où les nuits sont froides mais les journées plus douces.

Nous débutons ce deuxième scénario de temps ensoleillé, relativement déventé et conséquemment froid la nuit et doux l'après-midi. Les fameuses inversions thermiques... où il fait plus froid à Montpellier et Nîmes qu'au sommet du Mont-Aigoual. En parlant des Cévennes et de nos reliefs, toujours AUCUNE précipitation neigeuse attendue pour au moins 5 à 6 jours. Certains scénarios se perturbent pour tout début Février, mais d'ici là... cela sera largement à confirmer ! Revenons sur nos inversions thermiques avec à nouveau du gel prévu la nuit prochaine : 

La nuit s'annonce dégagée, sauf peut-être près de l'Aude où des nuages bas peuvent se former surtout près des plaines littorales. Le vent s'annonce très faible, avec des rafales de 5 à 10 km/h. Dans ce contexte, les gelées seront quasiment généralisées. Nous attendons 0 à -2°C en général sur les plaines littorales des Pyrénées-Orientales et de l'Aude, jusqu'à -2 à -4°C dans l'intérieur des terres. Sur l'Hérault, nous aurons souvent -1/-3°C sur les plaines intérieures et jusqu'à -5 à -8°C sur les plaines du Pic Saint-Loup et du Val-de-Londres, toujours très froides dans ce contexte.

Sur le département du Gard, gel quasiment généralisé sauf en bord de mer. Nous attendons -2/-3°C près de Nîmes, jusqu'à -4/-6°C sur les plaines habituellement froides. Quelques pointes à -10/-13°C sont prévues dans l'exceptionnelle plaine thermique des bas-fonds autour de Lussan (Audabiac/Lèque). Demain après-midi, les maximales vont prendre des couleurs avec 12 à 13°C fréquemment en plaine et jusqu'à 14 ou 15°C dans les grosses agglomérations. Pour la nuit suivante, de mardi à mercredi, les gelées seront à nouveau nombreuses comme en atteste le modèle ARPEGE ci-dessous. 

Il s'agit d'une modélisation brute. Dans les campagnes, il fera souvent 2 à 3°C de moins que ce que voit le modèle. On souligne par contre le dégel sur les pentes des Cévennes et les plus hauts sommets (inversion thermique) avec par exemple +3°C prévu au sommet de l'Aigoual contre -5°C à Valleraugue plus bas. En bref, un ressenti hivernal en plaine mais qui n'a rien de profondément hivernal en soit. Pour la fin de semaine, nous soulignons le retour du mistral et de la tramontane uniquement dans les couloirs exposés : vallée du Rhône et département de l'Aude.

Sur ces zones, il ne gèlera plus la nuit. Partout ailleurs, les gelées vont rester légion sur nos plaines et parfois assez marquées. Nous aurons jusqu'à -5/-8°C dans les bas-fonds de l'Ouest et Nord Gard, ainsi que sur l'Est de l'Hérault. Un changement de temps pourrait s'opérer début février avec un flux de nord dépressionnaire. Cela méritera d'être confirmé car à une échéance encore lointaine. 

Partager sur