Prévisions & Suivi en temps réel

Gelées attendues en fin de semaine sur le Languedoc

En ce milieu de semaine, le contexte météorologique est caractérisé par le positionnement d'un anticyclone entre la Grande-Bretagne et le nord de la France, alors qu'une goutte froide dépressionnaire persiste près de l'Espagne. Cette dépression est responsable de nouvelles intempéries sur la Catalogne. Il est à souligner que les précipitations vont largement déborder vers les Pyrénées-Orientales demain mercredi.

 

C'est entre la Côte Vermeille, les Albères et les Aspres que les cumuls s'annoncent les "plus significatifs" avec généralement 15 à 20 mm, localement 30 mm. En remontant vers la plaine du Roussillon (secteur de Perpignan) ou encore près des Fenouillèdes, les cumuls seront plus faibles : 5 à 10 mm en général durant 24h. Il va neiger entre la Cerdagne et le Canigou dès 1500 m environ. Une couche de 10 à 15 cm est prévue dès 1800 m environ, parfois plus. Précipitations plus faibles sur le Capcir/Puymorens (foehn).

Cet épisode pluvieux se terminera rapidement, laissant place à des conditions généralement ensoleillées pour la fin de semaine sur le Languedoc et le Roussillon. Aussi, alors que la masse d'air s'est déjà refroidie ce mardi, la baisse des températures va se poursuivre notamment pour les minimales, soumises aux inversions thermiques nocturnes. Les premières gelées blanches sont attendues demain matin, mais elles seront localisées à l'arrière-pays Gardois et Héraultais (bassin Alésien, haut-Vidourle, Pic Saint-Loup, Val de Londres).

Dans la nuit de mercredi à jeudi, les gelées blanches (0 à -1°C) auront tendance à gagner du terrain entre les plaines du Gard et de l'Est Hérault. Dans la nuit de jeudi à vendredi, le ciel se dégagera plus ou moins de partout et le vent s'annonce faible. Ainsi, vendredi matin, de bonnes gelées blanches sont attendues sur la Lozère, le Gard, l'Hérault et l'intérieur de l'Aude, avec souvent 0 à -2°C et localement -3 ou -4°C dans les bas fonds habituellement exposés au froid. 

Les plaines du Roussillon devraient rester en marge de ce petit coup de froid, avec de la nébulosité résiduelle (voile nuageux) et un souffle de tramontane empêchant aux inversions thermiques de se produire. Les gelées blanches se maintiendront sur les mêmes zones durant le week-end. Si les matinées s'annoncent froides, notez que les après-midis redeviendront très douces ce week-end avec fréquemment 13 à 15°C en plaine.

Pour la semaine suivante, l'activité dépressionnaire devrait une nouvelle fois se renforcer par l'Atlantique. Il faudra surveiller où vont s'isoler les dépressions : soit en Méditerranée (avec un risque de fortes pluies) soit sur la France, induisant une nouvelle baisse (de saison) des températures. Dans tous les cas, il devrait y avoir une certaine agitation en deuxième décade de décembre : 

Partager sur