Prévisions & Suivi en temps réel

Fortes pluies d'ici la fin de semaine du Languedoc aux Cévennes

Nous connaissons une période météorologique particulièrement active cette année. Alors que les flocons de neige tombaient sur les plaines du nord Gard la nuit dernière, nous allons désormais surveiller la succession d'événements pluvio-orageux assez marqués ces prochains jours. Un premier épisode est à surveiller dans les prochaines heures, durant la soirée à venir, avant un deuxième épisode potentiellement plus intense entre vendredi et samedi. Le point complet.

Ce soir, une dépression va se constituer dans le golfe du Lion. Elle va remonter en direction du Gard et des Cévennes, ainsi que dans une moindre mesure sur l'Est de l'Hérault, tout en se résorbant progressivement. Dans ce contexte, le vent marin va souffler en rafales à près de 50 km/h sur la Camargue, advectant de l'air humide et relativement plus doux sur les secteurs précités. Ci-dessous, vous pouvez apercevoir la méso-dépression se situant au large du Grau-du-Roi en milieu de soirée :

Dans ce contexte, les pluies faibles qui débutent en ce début soirée vont nettement s'intensifier ces prochaines heures entre l'Est de l'Hérault (de Montpellier à Ganges) et surtout du Gard au Mont-Lozère. En lien avec une faible instabilité atmosphérique, les pluies pourront adopter un caractère orageux. Sur le département du Gard, cette situation devrait se maintenir jusqu'à 1h ou 2h du matin environ.

Deux éléments à retenir : les cumuls qui pourraient être significatifs : 30 à 40 mm en général, localement 60 à 100 mm en plaine, en quelques heures seulement sur des sols totalement saturés. Attention aux phénomènes de ruissellements dans les zones urbaines. Les zones les plus exposées se situent entre Lunel, Nîmes, Alès et Uzès. Sur les reliefs de la Lozère, particulièrement sur le Mont-Lozère et le Goulet, des hauteurs de neige significatives sont possibles au dessus de 1300 m, parfois 20 à 25 cm en quelques heures également.

Après une brève accalmie ces prochaines 48h, nous surveillerons le probable épisode pluvieux de vendredi/samedi qui pourrait coupler une phase méditerranéenne ainsi qu'une phase cévenole. En effet, l'ex goutte froide polaire va pivoter sur elle même sur le proche Atlantique, prolongée d'un creusement méso-dépressionnaire dans le golfe du Lion. Ce scénario laisse craindre des pluies intenses sur les mêmes secteurs : Est Hérault, Gard et Cévennes.

Ci-dessous, vous pouvez retrouver une accumulation de précipitations du modèle GFS. Ce sont des cumuls supérieurs à 100 mm qui sont possibles près des Cévennes, ainsi que dans l'arrière-pays Gardois. En conclusion : des lames d'eau importantes sont attendues sur des régions saturées, qui connaissent une pluviométrie excédentaire cette année. Heureusement, l'absence d'instabilité atmosphérique va considérablement limiter le risque orageux ainsi que conséquemment le potentiel de lames d'eau diluviennes. Ceci est une bonne nouvelle, car malgré de possibles crues modérées, le potentiel d'inondations véritablement dommageables est assez faible (sans être totalement écarté).

Partager sur