Prévisions & Suivi en temps réel

Fort mistral ce mercredi avant une baisse des températures en fin de semaine

Après un dimanche bien ensoleillé, la semaine à venir s'annonce elle-aussi anticyclonique et ensoleillée. Deux événements vont être à surveiller : d'une part la mise en place d'un puissant coup de mistral pour mercredi. D'autre part, la vague d'air froid qui va affecter l'Europe sans véritablement atteindre la France. Notez néanmoins que les températures vont sensiblement baisser par endroits et qu'une nouvelle tentative de propagation de l'air froid vers la France est déjà projetée vers le 10/15 janvier.

Ces deux événements sont étroitement liés. L'arrivée d'air très froid de l'Allemagne vers le golfe de Gênes va induire un resserrement des courbes de pression sur notre région. Nous parlons alors de resserrement isobarique. Dès lors, le mistral va très nettement se renforcer sur les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse et le Gard ce mercredi, avec un risque de "tempête" sur certains scénarios : 

Le modèle ARPEGE simule de fréquentes valeurs à 100 ou 110 km/h sur les départements précités, cela durant plusieurs heures. Plus encore, des pointes à 120/130 km/h sont modélisées au large de la Crau, en mer. Par expérience, nous savons que ces fortes valeurs simulées en mer se produisent bien souvent dans les terres. La situation sera donc à surveiller prochainement. Il est à noter que la tramontane sera également virulente sur l'Aude, avec des pointes de 90 km/h environ.

Concernant la vague de froid dont vous parlons depuis quelques jours, le scénario s'est lui aussi bien fixé sur la première pulsion froide. Comme nous le pressentions dans l'article d'HIER ou encore d'AVANT HIER, la vague de froid va rester cantonnée à l'Europe de l'Est et du Centre, progressant uniquement jusqu'à l'Allemagne, la Suisse et une partie de l'Italie. Notre pays sera néanmoins en fin de semaine à venir sous l'influence d'un petit flux continental. Pas de vague de froid chez nous pour le moment, mais une baisse des températures

Concernant l'arc méditerranéen et notamment notre région, la baisse des températures va s'amorcer entre jeudi et vendredi. Retour de nombreuses gelées jusqu'en plaine, faibles dans les secteurs ventés mais plus fortes dans les zones abritées. Des pointes inférieures à -3/-5°C sont entrevues sur l'Ouest du Gard et l'Est de l'Hérault notamment, plus localement dans le Minervois et l'arrière-pays Audois. Les après-midis seront fraîches, avec des maximales se situant entre 6 et 9°C, des zones ventées aux zones déventées. En bref, des températures à peine sous les normes saisonnières.

Deux scénarios s'opposent pour la suite. Le premier consiste à ce que l'anticyclone s'écrase sur la France. Retour à la case départ, avec un temps ensoleillé, sec et des inversions thermiques (plus froid en plaine qu'en montagne la nuit). Le deuxième consiste à ce que la dorsale anticyclonique soit peu à peu réalimentée par l'Ouest sur l'Atlantique. Dans ce contexte, de nouvelles descentes d'air froid s'opèreraient sur l'Europe entre le 10 et le 15 janvier, avec une marge de progression jusqu'à notre pays plus importante. Sachez que de façon générale, le mois de Janvier risque bien d'être représentatif de ce combat : à l'Ouest l'anticyclone, à l'Est les bas géopotentiels froids à très froids. Notre pays est au carrefour de ce combat. Situation passionnante à suivre.

Partager sur