Prévisions & Suivi en temps réel

Épisodes pluvio-orageux sous surveillance ces prochains jours : à quoi s'attendre ?

Nous entrons dans une période météorologique durablement perturbée, en lien avec la mise en place d'un système dépressionnaire qui va s'étirer ce week-end entre la Grande-Bretagne et le nord de l'Espagne, avant de s'isoler la semaine prochaine en goutte froide sur l'Espagne. Nous ne décrirons pas davantage ce contexte, qui a été explicité dans l'article d'hier soir.

Entre la toute fin de nuit et la matinée de demain samedi, il faudra surveiller le développement d'une ligne pluvio-orageuse peu mobile durant 2 ou 3h entre le nord du Gard et le sud de l'Ardèche. C'est entre Alès et Aubenas que la probabilité d'occurrence semble la plus significative, avec des cumuls pouvant atteindre 40 à 60 mm, localement 80 ou 100 mm, durant ce laps de temps. De tels cumuls ne sont pas exceptionnels, mais pourront localement engendrer des phénomènes de ruissellements.

Cet axe orageux quittera rapidement le département du Gard par la moyenne vallée du Rhône en cours de matinée. Le reste de la région restera à l'écart de toute activité pluvieuse pour le moment. Samedi en fin d'après-midi/début de soirée, un nouvel axe pluvio-orageux pourrait se caler le long des Cévennes Gardoises et Ardéchoises, avec temporairement de fortes intensités pluviométriques (30 ou 40 mm/1h). Les plaines resteront globalement à l'écart de ce risque orageux. Cela veut dire qu'en 48h glissantes, des cumuls de 100 à 200 mm sont déjà possibles très ponctuellement près des Cévennes Gard/Ardèche notamment.

Là encore, nous insistons bien sur le fait que de tels cumuls restent "ordinaires" sur cette partie de la région. Des crues vont néanmoins se produire sur les Gardons et l'Ardèche, d'intensité modérée. Pour la journée de dimanche, les pluies vont gagner progressivement du terrain sur le Languedoc, entre l'Hérault et l'intérieur du Gard, ainsi que des Cévennes au sud de la Lozère. Elles seront plus régulières à mesure que l'on s'enfoncera dans l'intérieur des terres, plus irrégulières en se rapprochant des plaines littorales qui n'auront que "des miettes". Nouveaux cumuls significatifs en Cévennes (mais non catastrophiques !).

Entre dimanche et lundi, les pluies se maintiendront sur l'Hérault, le Gard, les Cévennes et le sud de la Lozère. Le risque orageux est à priori assez faible, mais tout de même sous surveillance. Nous devrons affiner d'ici là les prévisions qui demeurent incertaines. L'Aude et les Pyrénées-Orientales resteront dans un premier temps au sec. Entre mardi et mercredi prochain, une autre situation est sous surveillance. L'axe dépressionnaire va se transformer en une goutte froide peu mobile centrée sur l'Espagne.

Dans ce contexte, le flux va passer au secteur Est, laissant craindre un épisode méditerranéen quelque part entre l'Ouest du Languedoc, le Roussillon et la Catalogne (Espagne). Pour le moment, il est impossible de localiser précisément cet épisode mais des cumuls de 200 mm ou plus sont modélisés par la plupart des modèles sur l'une de ces zones. Nous l'évoquons à cette heure en toute prudence, en raison d'une échéance lointaine. Ce matin, le modèle GFS a proposé une actualisation assez "extrémiste" qu'il ne faut pas prendre au pied de la lettre tant elle va évoluer d'ici là : 

Partager sur