Prévisions & Suivi en temps réel

Épisode méditerranéen : point sur la situation et prévision pour cette nuit et demain

La première phase de cet épisode s'est développée dans le Golfe du Lion ce mardi. L'axe pluvieux a frôlé les littoraux des Pyrénées-Orientales et de l'Aude avec des cumuls compris entre 30 et 40 mm, localement plus. C'est surtout le département de l'Hérault qui a été concerné dans un premier temps. Pour rappel, trois départements étaient placés en vigilance orange ce matin par Météo-France : l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Mise à part quelques ruissellements localisés, les pluies sont restées sans grande conséquence. Attention toutefois, l'épisode n'est pas terminé et n'a pas dit son dernier mot.

En effet, en cette fin de journée, les précipitations continuent de se développer entre les Pyrénées-Orientales et l'Aude. Ces deux départements devraient être copieusement arrosés ces prochaines heures avec un pic d'activité attendu la nuit suivante. Des ruissellements sont déjà observés. L'Hérault restera un peu plus à l'écart même si un débordement orageux reste possible.

Source : Météociel

Le risque d'inondation n'est donc pas à mettre totalement de côté pour les départements des Pyrénées-Orientales et l'Aude où la soirée et la nuit restent sous surveillance. Des cumuls de 100 à 150 mm sont encore possibles. Ces fortes pluies se décaleront lentement demain vers l'Hérault puis le Gard. Cette dernière phase pourrait également être intense avec là encore des cumuls significatifs.

En effet, en matinée de mercredi, l'axe fortement précipitant se mettra en place sur l'Hérault. Des pluies seront encore attendues sur l'Aude et les P.O mais faiblissant progressivement en fin de matinée. Ces précipitations gagneront également le Gard. Plusieurs sources d'incertitude sont présentes même à très court terme et ce sont ces paramètres qui feront la différence. Explications.

Source : Météociel

Premier élément important : le risque de stationnarité. Les fortes pluies devraient balayer l'Hérault et le Gard une grande partie de la journée de demain. Ce balayage est vu assez lent avec à la clef des cumuls de pluies conséquents. Toutefois, le risque que cet axe s'arrête et stationne sur l'Hérault est incertain. Cela nécessite la mise en place d'une convergence durable permettant aux orages de se régénérer sur place. Cela pourrait donner de fortes pluies durables plus particulièrement sur les plaines littorales de l'Hérault d'Agde à Montpellier.

Prudence tout de même. Si le risque existe, il y a également une probabilité que cette convergence s'établisse en mer. Cela donnera tout de même d'abondantes précipitations sur nos départements mais le cœur fortement précipitant resterait en mer limitant le risque d'inondation. Vous l'aurez compris, les fortes pluies sont acquises cette nuit et demain. D'abord sur le Roussillon, l'Hérault et le Gard seront concernés demain la majeure partie de la journée. Les doutes subsistent sur la quantité exacte qui est attendue. Au final, les 100 à 150 mm sont bien possibles. Des pointes supérieures à 200 mm sont à craindre dans le cadre d'orages stationnaires. 

Partager sur