Prévisions & Suivi en temps réel

Épisode méditerranéen intense mercredi : le Roussillon et l'Ouest du Languedoc exposés !

##PUB##

Un épisode méditerranéen intense est de plus en plus probable entre mardi après-midi et mercredi. En effet, une goutte froide d'altitude (terme météorologique : "cut-off") va s'isoler sur l'Espagne où elle va stationner durant au moins 36h. En périphérie, un creusement méso-dépressionnaire va se constituer près des Baléares mardi après-midi, avant de remonter vers la Catalogne et les Pyrénées mercredi.

Dans ce contexte, un virulent flux d'Est/Sud-Est va s'installer sur le Languedoc-Roussillon durant ce même laps de temps. Ce type de flux est connu pour focaliser les fortes précipitations entre les Pyrénées-Orientales, l'Aude et l'Ouest de l'Hérault en temps normal, avec des apports d'air totalement saturé en humidité dans les basses-couches et le développement d'une instabilité atmosphérique modérée.

Le début de l'épisode est attendu pour mardi matin. Des pluies souvent modérées à fortes et parfois orageuses vont remonter de mer et d'Espagne, en gagnant les Pyrénées-Orientales, l'Aude et une petite partie de l'Ouest Hérault. C'est certainement près des Pyrénées-Orientales qu'elles s'annoncent les moins mobiles, avec conséquemment des cumuls importants. Cette situation se maintiendra toute la journée.

Mardi, les vents marins seront déjà sensibles, avec des rafales de 60 à 70 km/h en bord de mer, moins dans l'intérieur des terres. L'instabilité atmosphérique sera assez faible, se limitant aux Pyrénées-Orientales dans un premier temps. D'ici la nuit de mardi à mercredi, les cumuls pourront déjà atteindre 80 à 100 mm par endroits, saturant les sols et favorisant les premières crues. 

Mercredi sera la journée la plus à risque. Un jet de basses-couches très puissant va focaliser un drain humide et instable quelque part entre le Roussillon et l'Ouest du Languedoc. Il est impossible d'en donner la localisation exacte pour le moment. Ce jet sera matérialisé par des rafales de vent pouvant atteindre 100 à 120 km/h sur le bord de mer entre les PO, l'Aude et le sud Hérault. Phénomènes de submersion marine probables !

Plus encore, à la faveur d'une instabilité atmosphérique en hausse et de forçages bien structurés aussi bien au sol qu'en altitude, des axes orageux peu mobiles et durables vont probablement se dessiner. Il existe un risque significatif de cumuls tri-horaires > 100 mm, sur des sols déjà bien humides. Bien évidemment, il est encore tôt pour parler de catastrophe mais si le potentiel orageux des précipitations se confirme, il faudra redouter des crues sévères et des phénomènes de ruissellements intenses. Une situation qui est sous haute surveillance pour le moment. Pour information, la plupart des modèles entrevoient des cumuls atteignant jusqu'à 250/300 mm en 30h environ. En cas d'orage, nous savons que les modèles sous-estiment les cumuls... !

Les fortes pluies pourront également remonter vers l'Est Hérault et le Gard, mais elles circuleront plus rapidement et le potentiel orageux semble moindre. En bref, nos regards sont portés vers l'Ouest le Sud de la région.

Partager sur