Prévisions & Suivi en temps réel

Épisode méditerranéen du 23 novembre 2018 : observations et prévisions !

espeluques.over-blog.com

En ce milieu d'après-midi, les prévisionnistes de Météo-Languedoc ont élaboré un point suivi détaillé ainsi que de nouvelles prévisions expertisées pour les prochaines heures, en prenant compte de la situation actuelle. Un épisode méditerranéen a débuté la nuit dernière, avec un axe pluvio-orageux qui a circulé entre Lunel et Saint-Mamert du Gard. Ces pluies ont engendré une nouvelle crue du Rhony dans le Gard, qui heureusement s'est stabilisé à cette heure.

Par ailleurs, de fortes pluies orageuses circulent dans les plaines intérieures de l'Hérault et du Nord-Ouest Gard, ainsi que sur les Cévennes, depuis ce matin (voir imagerie radar ci-dessous issue de Météo60). Les cumuls atteignent 50 à 100 mm sur les reliefs, avec une activité orageuse qui est pour le moment disséminée au sein du cordon précipitant. Sur les plaines, de petites pluies se mettent en place à 15h30 du côté de l'Hérault et du Gard. Elles débutent leur intensification sur l'Est Hérault.

Conséquemment, plusieurs cours d'eau sont actuellement en crue, ce vendredi 23/11/2018 à 15h45. Nous citerons notamment la Lergue à Lodève, le fleuve Hérault, le Vidourle ainsi que plus largement les Gardons. Il est à noter que les pluies concernent aussi les versants Atlantiques de la Lozère, eux-aussi saturés depuis de nombreuses semaines. Les réactions hydrologiques sont déjà assez vives, sans débordement dommageable pour le moment.

Au cours des prochaines heures, la situation va se dégrader. Le flux marin va s'accentuer dans le golfe du Lion, drainant de l'air doux et saturé en eau. Aussi, l'instabilité atmosphérique va augmenter sur l'Est Hérault et le Gard. Dès lors, les pluies qui se produisent actuellement vont se renforcer avant la fin d'après-midi entre le bassin Montpellierain, le Pic Saint-Loup, le pays de Ganges, le Vidourle, la Vaunage, la Gardonnenque et les Cévennes, en adoptant parfois un caractère orageux.

C'est entre la fin d'après-midi et le milieu de soirée (18h - 22h) que la situation est la plus à risque. En effet, une anomalie de basse tropopause va gagner notre région par l'Ouest. Par ailleurs, une cassure de courant-jet va se produire à haute altitude sur le Gard, induisant une forte divergence du flux à très haute altitude, au moment où la masse d'air sera la plus instable. 

Durant ce timing, toutes les conditions seront réunies à la mise en place d'un système orageux intense et très peu mobile, notamment sur l'arrière pays du Gard et près des Cévennes où une stationnarité de 2/3h est redoutée, avec des intensités horaires pouvant dépasser les 40 mm/h. En plaine, la ligne pluvio-orageuse pourrait passer plus rapidement entre l'Est Hérault et le Gard, en 1h ou 1h30 environ, donnant néanmoins de gros cumuls. Ci-dessous, le modèle Arôme atteste de ce scénario. Fin de l'épisode pluvio-orageux : 22h sur l'Hérault, 00h cette nuit sur le Gard (vallée du Rhône). 

Au regard de l'état de saturation des sols et des réactions hydrologiques déjà en cours, nous attendons des crues potentiellement marquées sur le Vidourle, les Gardons, la Cèze avec des pics de crue se produisant en cours de nuit prochaine, le temps que les crues se propagent. Possibles débordements dommageables y compris sur ces cours d'eau de façon localisée. Il est à noter que l'ensemble des petits cours d'eau du réseau hydrographique secondaire pourront eux aussi connaître de fortes réactions, dont le Rhony ou encore le Vistre. A cela, s'ajoutent les phénomènes de ruissellements dans les zones urbaines. Restez prudents. 

Partager sur