Prévisions & Suivi en temps réel

Épisode méditerranéen ce week-end entre Hérault et Gard !

L'épisode méditerranéen se confirme pour notre région ce week-end. Rappelons tout de même que nous avons commencé à en parler le 31 août. Cela fera donc une anticipation de trois semaines sur cet épisode. Bien entendu, des décalages ont eu lieu, surtout des décalages de timing avec un épisode qui était initialement attendu avant le 15 septembre puis qui aura finalement lieu avant le 20 septembre. Ces modifications sont tout à fait normales mais l'idée de base n'a que très peu évolué malgré une fiabilité assez mauvaise en lien avec l'activité cyclonique en Atlantique.

Nous assumons totalement notre prise de position avec des tendances à plus long terme lorsque nous pressentons un potentiel d'événement assez important. C'était déjà le cas avec l'épisode neigeux en février 2018 que nous avions vu venir plusieurs semaines en avance. Après tout, c'est le but d'un site météo de parler météo tous jours non ? Bref, une fois ce rappel fait, intéressons nous à ce qui nous attend ce week-end qui s'annonce bien agité.

Cartes : Météociel

Nous avons deux cartes ci-dessus. La carte de gauche est une carte de prévisions du vent pour samedi après-midi. On remarque alors un puissant flux de Sud-Est (qui vient de la mer donc) avec des rafales de 60 km/h, localement plus en bord de mer. On observe une accalmie du vent dans les terres matérialisée par les pointillés avant un reprise des rafales en passant les Cévennes. Il s'agit d'une situation classique d'épisode méditerranéen où le vent marin apporte douceur et humidité en faiblissant dans les terres où les orages se forment.

Cela se confirme avec la carte de droite qui représente les pluies au même moment. On observe de fortes précipitations qui touchent surtout le département de l'Hérault en débordant un peu sur l'Aude et le Gard. Cet air doux et humide sera également très instable. Ces pluies pourront ainsi prendre un caractère orageux. Ce que nous surveillons c'est la persistance de pluies orageuses sur un même secteur. Tant que l'alimentation sera en place, l'orage pourrait se régénérer sur place.

Carte : Météociel

Les cumuls sont encore difficile à prévoir dans ce type de situation. Comme on peut le voir sur la carte ci-dessus, les deux départements les plus touchés seront certainement l'Hérault et le Gard (au moins une partie Ouest). Les cumuls de pluie inscrits sur la carte ne sont pas à prendre au pied de la lettre. Les modèles ont tendance à "étaler" les précipitations alors que les cellules orageuses les plus musclées resteront localisées. En réalité, certains secteurs auront moins que ce qu'il a sur la carte alors que d'autres auront plus localement.

Notre première estimation fait état d'un risque de dépasser les 100 mm en peu de temps avec un risque accru sur la moitié Est de l'Hérault notamment autour du Pic-Saint-Loup. Cela reste à affiner dès demain dans un nouveau point complet. Pour conclure cet article, il est important de noter que l'épisode ne sera pas terminé dimanche. Des périodes d'accalmie sont attendues mais de nouvelles salves pluvio-orageuses sont attendues et cela devrait même durer en début de semaine prochaine en lien avec une dépression qui va stagner plusieurs jours à proximité de la France. Par accumulation, les cumuls pourraient devenir conséquents (voir carte ci-dessous).

Carte : kachelmannwetter

Partager sur