Prévisions & Suivi en temps réel

Épisode cévenol ordinaire suivi d'un épisode méditerranéen potentiellement intense

Un épisode cévenol est attendu entre la nuit prochaine et demain dimanche, particulièrement entre l'Aigoual, les Cévennes et le plateau Ardéchois. Il sera d'intensité ordinaire, sauf surprise de dernière minute. Entre mardi et surtout mercredi, un épisode méditerranéen pourrait se produire quelque part entre l'Ouest de l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Nous surveillerons son intensité qui cette fois pourrait s'avérer plus inquiétante.

Ci-dessous, voici l'évolution du contexte météorologique entre dimanche et mardi. Demain, nous aurons un talweg dépressionnaire étiré de la Scandinavie vers l'Espagne. Ce dernier pilotera un virulent flux de secteur sud/sud-est, ce qui explique pourquoi les fortes précipitations sont attendues uniquement près des Cévennes. Entre mardi et mercredi, le talweg va s'isoler en cut-off (goutte froide) d'altitude qui va stationner sur l'Espagne. Sur son flanc oriental, à hauteur de la Catalogne, une dépression va se constituer en surface. Le flux va alors pivoter à l'est/sud-est, expliquant le décalage de la zone de fortes pluies vers l'Ouest du Languedoc et le Roussillon.

Premièrement, nous allons revenir sur ce "petit" épisode cévenol attendu dans les 36h à venir. Les pluies vont s'installer sur les Cévennes Gardoises et Ardéchoises dès ce soir, tout en se renforçant demain en prenant un caractère orageux par moments. Les cumuls vont fréquemment atteindre 100 à 150 mm entre l'Aigoual, le versant sud du Mont-Lozère et le Tanargue, localement 180 mm. Des crues d'intensité ordinaire sont attendues sur l'Ardèche, le Chassezac, les Gardons ou encore le fleuve Hérault. La vigilance s'imposera néanmoins au niveau des ponts submersibles.

En plaine de l'Est Hérault et du Gard, des averses vont se produire par moments. Elles pourront momentanément être assez fortes dans l'intérieur des terres. Toutefois, comme son nom l'indique, l'épisode Cévenol provoque de fortes pluies sur les... Cévennes ! Nous ne nous étonnerons pas qu'il ne pleuve pas beaucoup en plaine. Lundi, quelques pluies se produiront entre la vallée du Rhône, le Gard, les Cévennes et le sud de la Lozère, mais nos regards vont surtout se porter sur mardi/mercredi prochain

Un signal non négligeable d'épisode méditerranéen intense se confirme d'actualisation en actualisation entre les Pyrénées-Orientales, l'Aude et possiblement l'Ouest de l'Hérault. Cette indication n'est pas à prendre au pied de la lettre : il n'est pas encore possible de savoir quelle sera la zone la plus touchée. Néanmoins, durant 24/36h, toutes les conditions atmosphériques semblent réunies à la mise en place de pluies intenses et orageuses.

A ce titre, les deux principaux modèles à savoir GFS et CEP entrevoient tout deux des cumuls dépassant les 200 mm sur de vastes zones et ponctuellement 300 mm. Les prévisions ensemblistes, qui font la moyenne de nombreux autres scénarios, tendent elles aussi à nous orienter vers un scénario assez inquiétant. Si cela se précise ainsi - ce qui est loin d'être le cas à cette heure, en raison d'une échéance de 4 jours - des crues importantes seront à redouter. A partir de demain, nos regards se porteront uniquement sur ce potentiel qui continue, nous le répétons, de gagner en probabilité. 

Partager sur