Prévisions & Suivi en temps réel

Épisode cévenol : jusqu'à 350 mm d'ici ce soir avec un risque de crues !

Analyse prévisionnelle actualisée du 3 octobre 2021 - 11h30. Conformément aux prévisions émises depuis plusieurs jours, un épisode cévenol est en cours. Il ne présente pas une intensité exceptionnelle et dramatique mais demeure tout de même significatif. Nous sommes actuellement dans un "cas d'école météorologique". En effet, un vaste système dépressionnaire est actuellement positionné sur la Grande-Bretagne, avec de l'air froid en altitude (4°C à 1500 m d'altitude). Cet air froid gagne désormais une grande partie de la France.

Dans le même temps, un talweg dépressionnaire (il s'agit d'une zone de basses pressions étirée en forme de "V") s'étire jusqu'au golfe de Gascogne et le nord de l'Espagne. Ce talweg pilote un flux de sud très dynamique sur notre région, avec des rafales de 80 à 100 km/h. On peut parler de jet de basses-couches, qui advecte une masse d'air saturée en eau précipitable. Fait classique : ce fort vent marin vient buter contre les Cévennes, obligeant l'air à se soulever. Ce dernier condense en altitude et favorise un blocage orographique : des précipitations marquées et persistantes sur nos Cévennes. Depuis la nuit dernière, les cumuls atteignent 100 à 130 mm sur de vastes zones, mais 200 mm près de Valleraugue (Gard) ainsi que de Villefort à Vialas (Lozère).

Les intensités pluviométriques atteignent actuellement 25 mm/h dans les zones les plus concernées. C'est significatif mais non extrême. L'absence d'instabilité atmosphérique aujourd'hui limite clairement la sévérité orageuse et conséquemment le risque de lames d'eau horaires sévères, souvent à l'origine de catastrophes sur nos régions. Toutefois... la situation est désormais à suivre avec GRANDE ATTENTION. La plupart des cours d'eau réagissent désormais en amont : fleuve Hérault, Gardons, Chassezac, Ardèche. Les prévisions pour les prochaines heures sont relativement pessimistes sur les Cévennes.

Selon les derniers scénarios, une nette accentuation est à prévoir cet après-midi surtout entre les Cévennes Gardoises et Ardéchoises, ainsi qu'au sud du Mont-Lozère. Nous pourrions avoir un axe très pluvieux, stationnaire et faiblement orageux durant 3 ou 4h au moins, avec des intensités pluviométriques en hausse. Le modèle ARÔME voit au paroxysme de l'épisode des cumuls de 40 à 50 mm/h, localement 60 mm/h. Cela n'est pas extrême, mais il s'agit d'apports très significatifs pour des bassins versants qui réagissent déjà aux précipitations. Le maximum d'intensité pourrait se produire dans un triangle Vialas / Villefort / Génolhac. Voir ci-dessous les projections d'ARÔME :

Les plaines demeurent épargnées une bonne partie de la journée. Si ce scénario se confirme (et il y a de bonnes probabilités que cela arrive) nous pourrions observer localement 100 à 150 mm supplémentaires en 3h environ. Les crues vont donc s'accentuer nettement d'ici la fin d'après-midi. En fin de journée, une anomalie de basse tropopause (forçage en altitude) va se présenter par l'Ouest. C'est à ce moment-là que la ligne pluvio-orageuse stationnaire sur les Cévennes va enfin reprendre de la mobilité, en se propageant.... AUX PLAINES de la région.

Cette anomalie sera mobile : cela veut dire que la ligne orageuse qui va traverser une partie Est de l'Hérault (abords de Montpellier / Lunel / Pic Saint-Loup / Pays Gangeois) et surtout la totalité du Gard sera intense mais non stationnaire. Des cumuls de 30 à 50 mm sont possibles en 1h. On se méfiera également de la bascule du vent, qui va passer du SE au NO en quelques minutes, avec de possibles rafales descendantes par endroits assez fortes. Amélioration progressive en soirée, avant de nouvelles pluies demain sur le Gard/Cévennes. Le modèle ARÔME simule des cumuls > 300 mm par endroits sur nos Cévennes d'ici cette nuit : 

De notre côté, nous attendons 200 mm sur de larges zones des Cévennes du NE de l'Hérault, du Gard, de la Lozère et de l'Ardèche, avec des pointes fréquentes à 250/300 mm au sud du Mont-Lozère et jusqu'au plateau Ardéchois, surement 350 mm par endroits. Les Gardons et les cours d'eau Ardéchois vont significativement réagir, avec des débordements dans les zones exposées habituellement. La probabilité d'une catastrophe est limitée, bien que pas totalement écartée très localement si les intensités horaires se renforcent cet après-midi.

Restez vigilants s'il vous plait et évitez les zones inondables. 

Partager sur