Prévisions & Suivi en temps réel

Épisode cévenol ce week-end : 200 à 300 mm sur les Cévennes !

Dès ce jeudi, le temps va changer avec un flux Méditerranéen plus humide. Ce dernier va nous apporter des entrées maritimes de plus en plus nombreuses et les premières averses. Vendredi, l'épisode se mettra plus franchement en place pour se pousuivre jusqu'à ce week-end. Nous allons voir les dernières actualisations dans cet article afin d'analyser les cumuls attendus, les secteurs potentiellement concernés et les possibles conséquences ou non de cet épisode cévenol qui ne fait plus de doute. La situation est bien modélisée par l'ensemble des modèles numériques de prévision avec un anticyclone repoussé vers la Russie et un vaste système dépressionaire sur l'Atlantique débordant sur la France dans un flux de Sud-Ouest.

Comme dit précédemment, les premières averses sont attendues ce jeudi qui sera une journée de transition. En effet, nous attendons encore de belles périodes ensoleillées notamment sur une large moitié Est du Gard ou encore sur le Roussillon l'après-midi. C'est surtout l'Hérault qui sera le plus concerné par ces averses mais des éclaircies resteront possibles sur ce département. Au final, l'aspect cévenol devrait réellement se mettre en place dans la nuit de jeudi à vendredi puis durant la journée de vendredi.

Animation : Météociel

Comme on peut le voir sur l'animation ci-dessus pour la journée de vendredi, un axe pluvieux va se mettre en place. Les plus fortes intensités concerneront les reliefs Cévenols entre l'Aigoual et l'Ardèche en passant par le Sud de la Lozère (axe très classique). En marge de ces pluies localement fortes et durables, des précipitations sont possibles en plaines, essentiellement entre l'Est de l'Hérault et le Gard. Elles seront plus irrégulières que sur les Cévennes. Quelques coups de tonnerre pourront accompagner ces pluies mais le caractère orageux devrait rester faible voire absent sur cet épisode.

Cet axe pluvieux devrait persister jusqu'à dimanche, voire lundi. Alors que des périodes d'accalmies sont attendues en plaines, cela ne devrait pas s'arrêter sur les Cévennes même si parfois les intensités seront plus faibles. Au final, entre jeudi soir et lundi soir, les cumuls pourront s'approcher des 300 mm sur les Cévennes. Les plaines de l'Est de l'Hérault et du Gard pourront être bien arrosées avec 50 à 70 mm, pourquoi pas 90 à 100 mm en se rapprochant des Cévennes. Les cumuls seront plus faibles en allant vers l'Ouest, surtout entre Aude et Pyrénées-Orientales qui pourront être plutôt concernés par le courant d'Ouest perturbé du début de semaine prochaine mais avec des cumuls plus faibles et insuffisants.

Carte : meteologix

Les cumuls attendus entre l'Est de l'Hérault, le Gard et surtout les Cévennes sont assez conséquents mais seront répartis en plusieurs jours. Le carctère orageux étant faible, le risque de lame d'eau horaire ou tri-horaire conséquente est très peu probable. Il s'agira surtout de pluies durables. On surveillera toutefois le passage d'anomalie pouvant réalimenter temporairement l'axe sur les Cévennes, notamment dans la nuit de vendredi à samedi. Les conséquences s'annoncent donc très limitées en plaines. Des crues des cours d'eaux cévenols sont attendues (Hérault, Gardons, Cèze, Chassezac, Baume, Ardèche) déjà touchés en début d'automne.

Leur intensité est encore à déterminer d'ici là mais à l'heure actuelle, cela devrait rester modéré avec tout au plus quelques débordements localisés sur des secteurs inondables et non dommageables. A confirmer tout de même car la situation est bloquée plusieurs jours et il suffirait d'une légère hausse de l'instabilité pour rebattre les cartes. La semaine prochaine, l'amélioration tardera avec la poursuite d'un courant d'Ouest/Nord-Ouest dépressionnaire. Les perturbations seront dynamiques et pourront passer par dessus les Cévennes et déborder sur notre région avec à la clef un temps souvent maussade et plus frais avec peut-être les premières neiges en Lozère.

Partager sur