Prévisions & Suivi en temps réel

Épisode cévenol ce jeudi : jusqu'à 180 mm attendus !

Une période de temps humide a débuté la nuit dernière et va se maintenir jusqu'en fin de semaine. Au sein de cet article, nous nous attarderons essentiellement sur la journée de jeudi qui présente un potentiel non négligeable d'épisode cévenol/méditerranéen. Le contexte météorologique va être caractérisé par la mise en place d'un vaste système dépressionnaire centré près de l'Irlande mais rayonnant jusqu'au nord de l'Espagne ainsi qu'en France.

Dès lors, un flux de secteur Sud-Ouest assez doux et instable va se mettre en place entre le détroit de Gibraltar, les Baléares et le bassin Méditerranéen Français. Au sol, le vent sera plutôt orienté au secteur Sud/Sud-Est, avec des rafales virulentes pouvant atteindre 70 à 100 km/h sur les plaines littorales ce jeudi. Ce fort vent marin va favoriser une saturation en humidité de la masse d'air avec un flux dirigé vers les Cévennes. Les détails ci-dessous.

Nous évoquons le terme "d'épisode cévenol" car le gros des précipitations devrait se produire jeudi matin et après-midi sur les Cévennes, entre l'Aigoual, le Mont-Lozère et le Tanargue. Sur ces secteurs, des pluies soutenues, continues et parfois orageuses sont probables, avec des intensités pouvant atteindre parfois 20 à 25 mm/h durant plusieurs consécutives. En présence d'un fort dynamisme et d'une instabilité atmosphérique modérée, le risque orageux sera présent.

Il devrait s'agir de cellules orageuses noyées dans le cordon pluvieux, avec quelques coups de tonnerre et surtout un renforcement temporaire des pluies. Dans ce contexte, quelques intensités voisines ou supérieures à 30/35 mm/h ne sont pas exclues. Cette situation sera bloquée pendant une dizaine d'heures sur les secteurs évoqués précédemment, favorisant des accumulations importantes mais bénéfiques pour la nature. 

Autre paramètre à surveiller, les températures seront assez fraîches en altitude. Le modèle ARPEGE simule un potentiel de neige entre le Mont-Lozère, la Margeride, le Mezenc et le plateau Ardéchois. Les flocons pourraient tomber temporairement jusqu'à 1200/1300 m par isothermie, mais là encore il est difficile d'être précis. Concernant les plaines, des pluies vont se produire dans l'intérieur de l'Hérault et du Gard durant la journée de jeudi. Le bord de mer sera plus ou moins à l'écart, avec un vent marin tempêtueux.

Jeudi soir, une anomalie balaiera tout le Languedoc et les Cévennes. A son passage, une dernière activation des pluies est attendue avec un caractère orageux probable jusqu'en plaine. Sur les Cévennes, il s'agira du bouquet final, portant les cumuls en 24h à près de 100 à 150 mm en général, localement 180 mm. Quelques pointes à 200 mm ne sont pas totalement exclues près de l'Ardèche ou du Mont-Lozère. Petites crues attendues sur l'Ardèche, la Cèze ou encore les Gardons, rien de dommageable.

Partager sur