Prévisions & Suivi en temps réel

Épisode cévenol : à quoi s'attendre ?

Voilà plusieurs jours que nous communiquons en ce sens : un épisode cévenol assez durable est attendu pour la semaine à venir. Comme son nom l'indique - nous insistons bien sur cet aspect - l'épisode cévenol est caractérisé par des pluies persistantes près des Cévennes. Ci-dessous, retrouvez l'évolution du contexte météorologique pour la semaine. Une première dépression va circuler entre l'Espagne et la Méditerranée ce mercredi.

Cette dépression va circuler au sud des Baléares, mais le flux marin va tout de même de maintenir et temporairement se dynamiser. Jeudi et vendredi, un vaste système dépressionnaire va se mettre en place sur l'Atlantique. Cette fois, la dynamique marine sera plus virulente. L'épisode cévenol va ainsi se produire en plusieurs phases : la première entre ce lundi et mardi, avec des pluies orographiques assez faibles, la deuxième mercredi avec des pluies plus modérées, et la dernière entre jeudi et vendredi avec des précipitations copieuses. Les détails ci-dessous. 

Demain mardi, alors que les nuages s'annoncent nombreux en plaine, nous attendons la poursuite de petites précipitations assez régulières entre l'Espinouse, l'Aigoual, le Mas de la Barque et le plateau Ardéchois. Les cumuls sont modestes : 10 à 15 mm sur les secteurs les plus exposés. En plaine, rares gouttes possibles, avant quelques à peine plus structurées le soir sur l'Hérault et le Gard.

Mercredi, les pluies vont devenir plus modérées en Cévennes, tout en restant régulières. Nous attendons bien souvent 20 à 40 mm supplémentaires, avec des pointes à 70/90 mm sur le Mont-Aigoual, le sud du Mont-Lozère et le plateau Ardéchois. Quelques pluies sont attendues également dans l'intérieur des plaines Héraultaises et de l'Ouest Gard : 5 à 10 mm éventuellement. Depuis ce lundi, les cumuls en 48h atteignent souvent 100 à 150 mm en Cévennes, loc. 200 mm sur Aigoual et Mont-Lozère. Les cours d'eau cévenols vont réagir faiblement à modérément (Gardons, fleuve Hérault...).

Jeudi, une phase d'intensification des précipitations est attendue sur les Cévennes Gardoises, Lozériennes et Ardéchoises, avec des cumuls pouvant atteindre 60 à 100 mm, localement plus. Fait nouveau également, les pluies pourraient gagner les plaines du Gard et de l'Est Hérault de façon plus significative entre la fin d'après-midi et la soirée. Cumuls plus modestes et hétérogènes : 5 à 10 mm vers le bord de mer, 20 à 30 mm dans l'intérieur.

Après une brève accalmie, une nouvelle salve pluvieuse est attendue vendredi, d'intensité modérée mais intervenant sur des sols saturés. Des cumuls supplémentaires de 30 à 50 mm sont possibles en Cévennes. Ainsi, entre ce lundi et vendredi (5 jours glissants) nous pourrions avoir fréquemment 200 à 300 mm sur les Cévennes entre le nord-est Hérault, le Gard, la Lozère et l'Ardèche, plus ponctuellement 350 à 400 mm sur l'Aigoual, le Cassini (Mas de la Barque) ou le plateau Ardéchois.

Ces cumuls sont importants, d'autant qu'ils surviennent dans un contexte de saturation des bassins versants. Néanmoins, ils sont étalés sur une période assez longue. De plus, l'absence de caractère orageux prononcé va limiter les intensités pluviométriques horaires. Dans ce contexte, les crues attendues sur la plupart des cours d'eau cévenols devraient rester d'intensité modérée, avec des débordements tout au plus localisés aux secteurs habituellement exposés.

En plaine, les cumuls attendus ne présentent aucune sévérité sur notre région.

Partager sur