Prévisions & Suivi en temps réel

Épisode cévenol : 200 à 300 mm attendus sur les Cévennes

Cela ne vous aura certainement pas échappé, la configuration actuelle en cette mi-décembre est plus proche d'un mois de novembre avec une douceur assez marquée accompagnée d'une humidité importante. En effet, les basses pressions sont nombreuses sur l'Océan Atlantique et ont tendance à plonger vers la Méditerranée. Par conséquent, nous nous retrouvons sous l'influence d'un flux marin qui devrait persister une bonne partie de la semaine. Ainsi, un épisode cévenol, déjà en place, s'installe sur plusieurs jours. Analysons les conséquences possibles.

Dès aujourd'hui, les pluies ont été nombreuses le long des reliefs de l'Espinouse aux Cévennes. Sur les plaines entre Hérault et Gard, les précipitations ont été plus faibles et localisées. Cette situation devrait rester figée une bonne partie de la semaine.

Source : Infoclimat

Actuellement, à part cette douceur humide, les conséquences restent limitées. Les Cévennes possèdent un climat particulier et sont capables d'accumuler beaucoup d'eau sans réelle incidence. Toutefois, il faut noter que les sols sont saturés. C'est le contraste de cette année 2019. Après une sécheresse marquée, cette fin d'année est à l'opposé avec beaucoup d'eau, parfois trop comme nous avons pu le voir avec les inondations dans le Sud-Est et ces derniers jours dans le Sud-Ouest.

En connaissant ces conditions très humides, doit-on redouter cet épisode cévenol ? Les cumuls de pluie seront de l'ordre de 200 à 300 mm sur les reliefs. Ces cumuls tomberont dans un laps de temps assez étendu. C'est le facteur limitant sur cette dégradation. Pour autant, les pluies pourront se renforcer en fin de semaine tout en gagnant les plaines.

Source : Météociel

Après plusieurs jours pluvieux sur les Cévennes, cette dernière offensive attendue dans la nuit de jeudi à vendredi et vendredi matin pourrait entraîner des crues. En effet, un passage pluvieux plus intense se développera entre Hérault et Gard avec des intensités modérées à parfois fortes. Les cumuls supplémentaires seront de 20 à 40 mm, plus de 50 mm sur les Cévennes. Ces pluies, d'habitude sans conséquence, viendront s'ajouter aux 200/250 mm tombés les précédents jours.

Par conséquent, des crues sont attendues sur les cours d'eaux cévenols : l'Hérault, les Gardons, la Cèze, l'Ardèche et ses affluents. L'intensité de ces crues devrait rester tout au plus modérée. Seuls les secteurs vulnérables seront à surveiller (passage à gués, ponts submersibles, basses plaines inondables). En soit, rien d'exceptionnel à attendre mais ce mois de décembre est dans la continuité de notre mois de novembre. Un changement de temps pourrait pointer le bout de son nez début janvier mais nous y reviendrons lorsque nous aurons plus de données.

Partager sur