Prévisions & Suivi en temps réel

Encore un risque d'orages demain puis retour d'un temps calme pour la fin de semaine !

La période actuelle est remarquablement instable. Cela vaut pour notre région mais aussi pour l'ensemble de la France où les jours orageux se succèdent les uns après les autres avec peu ou proue d'accalmie. Hier, des orages ont encore traversé notre région. Ils étaient parfois de nature supercellulaire (orage en rotation) et encore apporté beaucoup de pluie, des rafales de vent et de la grêle. Rappelons que ce risque orageux, comme à chaque fois, est localisé. Certaines portions de notre région les enchaînent tandis que d'autres secteurs sont au sec. Exemple pour la station de Nîmes-Courbessac qui n'a enregistré que 0,2 mm la nuit dernière alors qu'on dépassait les 40 mm sur le bassin Alésien. Sur le mois de juin, les cumuls de pluie ne sont que de 4,4 mm à Nîmes (données Météo-France via Infoclimat) ce qui reste bien déficitaire.

Demain, la goutte froide responsable de ces orages sera encore sur notre pays avec à la clef une instabilité encore importante. Les éclaircies seront belles le matin malgré quelques fins nuages élevés. Dans l'après-midi, les cumuls vont bourgeonner et les premiers orages se développeront sur les reliefs. Ils pourront déborder localement sur les plaines intérieures notamment entre l'Est de l'Hérault et le Gard.

Carte : Météociel

Ces orages pourront être localement forts avec une nouvelle fois un risque de grêle sous les cellules les plus musclées. Jeudi, un risque orageux résiduel sera encore présent surtout à la frontière de l'Ardèche en marge des orages plus nombreux qui concerneront la moyenne et haute vallée-du-Rhône. Cela marquera le début d'amélioration attendue pour cette fin de semaine. En effet, les hautes pressions vont reprendre le dessus avec une dépression qui s'éloignera vers l'Europe centrale. Vendredi puis samedi seront deux journées bien ensoleillées sur la région. Les températures seront en hausse avec une impression bien estivale. Quelques incertitudes sont présentes pour dimanche avec possiblement plus de nuages élevés mais qui devraient laisser briller le soleil. Un nouveau changement de temps est possible dès le début de semaine prochaine.

Nous aurons le temps d'y revenir d'ici là mais les modèles laissent entrevoir une dépression qui pourrait de glisser sur le proche Atlantique. Le flux de Sud-Ouest chaud et instable pourrait gagner une nouvelle fois la France avec à la clef le retour des orages. C'est encore loin et la fiabilité est très moyenne. La prévisibilité des gouttes froides reste délicat et cela devrait être affiné en cours de semaine. Cette fin juin assez orageuse pourrait rapidement laisser place un mois de juillet très chaud et sec. En tout cas, les modèles saisonniers persistent sur cette tendance.

Partager sur