Prévisions & Suivi en temps réel

Encore des gelées ces prochains jours avant une dégradation

Nous restons en ce début de semaine sous l'influence d'un anticyclone étiré de l'Afrique du nord jusqu'au Groenland, en passant par le Royaume-Unis et la France. Une descente d'air très froid concerne dans le même temps la Scandinavie et l'Est de l'Europe. Cet anticyclone favorise des inversions thermiques marquées, avec des gelées assez généralisées durant les nuits dégagées et déventées et des journées plus "douces" (relativement) avec des températures proches des moyennes saisonnières l'après-midi.

A quoi faut-il s'attendre pour la suite ? Où en est-on sur l'éventuelle vague de froid dont nous vous parlions la semaine prochaine ? Voici la suite du programme ! En cours de semaine, une bulle anticyclonique va s'isoler sur le Groenland, où la pression va temporairement s'approcher des 1060 hPa. Dans le même temps, l'activité dépressionnaire va se renforcer sur l'Atlantique, faisant jonction avec l'air froid présent en Scandinavie. L'alimentation anticyclonique va ainsi être coupée, au moins temporairement, avec un flux qui va s'orienter temporairement à l'Ouest/Sud-Ouest (selon les scénarios). Voici l'évolution ci-dessous : 

Ces évolutions synoptiques vont apporter un progressif changement de temps. Tout d'abord, sachez que nous allons rester sous l'influence de l'anticyclone jusqu'à demain mardi, voire mercredi selon les secteurs. Toutefois, les nuages bas vont rapidement se multiplier ! La nuit prochaine sera encore globalement dégagée, autorisant de nouvelles gelées quasiment généralisées sur nos plaines. Ces dernières seront localement fortes, plutôt sur le Gard ou dans l'intérieur de l'Est Hérault, avec jusqu'à -5/-6°C dans les bas-fonds, loc. -7°C.

Demain après-midi, les nuages bas vont envahir une grande partie de nos plaines, ce qui va amorcer le changement de temps. Mercredi, nuages bas nombreux de partout sur nos plaines. En raison de cette nébulosité, les températures minimales vont accuser une progressive hausse, alors que les maximales seront très fraîches sous les nuages. Même topo pour jeudi, avec même un risque de petites pluies essentiellement le nord et l'est de l'Aude, l'Hérault et le Gard. Ci-dessous, voici l'évolution des T°C minimales entre demain matin et jeudi matin (pour illustrer le redoux lié aux nuages) : 

Pour la fin de semaine et le week-end (Noël) nous aurons ainsi cette dominance du flux d'Ouest/Sud-Ouest (en altitude) ce qui va confirmer un net redoux sur les régions Méditerranéennes. Le temps devrait rester assez nuageux en général, avec quelques averses ou faibles pluies. Le ressenti s'annonce assez désagréable par la nébulosité mais les quantités de pluie plutôt faibles et surtout, nous soulignons la hausse des températures puisqu'il n'y aura plus de gel en plaine et que les maximales pourraient atteindre 13/14°C temporairement en plaine.

Quant à la suite, elle est toujours incertaine. Il va de soit que le scénario froid évoqué entre Noël et jour de l'An a été reculé en échéance à minima et que les divergences entre les modèles sont toujours très importantes. Ci-dessous, voici la comparaison des déterministes GFS (carte à gauche) et CEP (carte à droite). On constate de nouvelles impulsions anticycloniques sur l'Atlantique MAIS selon où elles se font, les conséquences sont radicalement différentes. GFS voit sur ce run un flux de NE très froid, alors que sur CEP c'est l'anticyclone qui est de retour. Objectivement, il va falloir encore patienter pour y voir clair ! 

Partager sur