Prévisions & Suivi en temps réel

Du soleil ce week-end avant de la pluie et des orages la semaine prochaine ?

Ce week-end, une dorsale anticyclonique va s'isoler entre l'Islande et la Scandinavie. Dans le même temps, une goutte froide va circuler de la Russie vers la France en flux d'Est. Cette goutte froide va rester bloquée jusqu'à l'Est de notre pays, sans progresser vers l'Atlantique et l'Espagne. La bonne nouvelle est que le soleil va briller tout le week-end. Autre bonne nouvelle pour les agriculteurs : le risque de gel est nettement revu à la baisse, en raison du mistral et de la tramontane qui vont se maintenir.

Nous surveillerons néanmoins les nuits de samedi à dimanche et de dimanche à lundi avec des minimales tout de même très fraîches pour la saison. Pour le gel, il pourrait se produire entre Vidourle, Pic Saint-Loup et val de Londres, sans grande intensité. Durant les après-midis, les maximales auront du mal à décoller mais le bon ensoleillement permettra d'atteindre 15 à 16°C en général.

Les prévisions pour la semaine prochaine ne sont pas encore très bien calées. Néanmoins, plusieurs dépressions pourraient circuler sur l'Atlantique, induisant un potentiel de dégradations pluvio-orageuses. La première perturbation - dont la fiabilité est assez bonne - pourrait se dérouler mardi sur l'arc Méditerranéen. Elle serait consécutive au passage d'une anomalie dépressionnaire remontant de l'Espagne vers la Bretagne en passant par le golfe de Gascogne.

Ce type de trajectoire favorise la mise en place d'un flux marin bien dynamique. Dans ce contexte, nous misons sur le retour de pluies pour la journée de mardi, avec un arrosage inégal d'un secteur à l'autre en raison d'un risque orageux modéré. Contrairement à la dégradation précédente, le risque de grêle devrait être moins prononcé, sans être totalement écarté. Ci-dessous, la modélisation de GFS qui n'est pas à prendre au pied de la lettre :

Une amélioration de 24/48h est probable après cette dégradation, tout ce qu'il y a de plus classique à cette période de l'année. Pour la fin de semaine, à nouveau, nous surveillerons l'éventuel retour d'un marais barométrique sur l'Espagne. Cette situation est lointaine ce qui fait qu'elle est incertaine. Toutefois, ce type de scénario laisse craindre un potentiel d'orages plus structurés et plus forts à l'échelle de notre pays.

Il s'agirait d'un flux de secteur Sud-Ouest à courbure dépressionnaire, avec de l'air doux à très doux au sol et de l'air plus frais en altitude. L'absence de fort dynamisme dans ce type de goutte froide favorise des orages assez peu mobiles. Les inconnues à préciser d'ici là consistent à savoir où va se positionner cette goutte froide. Si elle est à l'Ouest de l'Espagne, le temps sera sec. Si elle est en plein sur l'Espagne, des orages sont probables.

Partager sur