Prévisions & Suivi en temps réel

Douceur exceptionnelle début février : plus de 20°C attendus en Languedoc Roussillon !

Les années se suivent et ne se ressemblent pas toujours. L'année dernière, plusieurs villes de notre région battaient leur record absolu de douceur pour un mois de février, sauf que c'était à la fin du mois. Il avait par exemple fait 24.6°C à la station de Nîmes-Courbessac le 28/02/2019 ! Cette année, nous attendons une nouvelle fois des températures remarquablement pour ne pas dire exceptionnellement élevées, sauf que cette fois... ce sera début février...

Cette douceur va s'expliquer par la mise en place d'un blocage anticyclonique entre l'Espagne et une bonne partie de la France, centré près des régions Méditerranéennes. Le blocage va être associé à une intrusion d'air très doux à tous les étages de la troposphère. On notera avec insistance les +12°C envisagés à 850 hPa (environ 1500 m) près de nos reliefs Pyrénéens. En bref, tout est réuni pour une envolée des thermomètres dans les basses-couches, au niveau où nous vivons. Ci-dessous, une projection des T°C à 850 hPa pour le 3 février : 

Pour demain vendredi, de belles éclaircies vont faire leur retour en plaine, toutefois ponctuées de passages nuageux encore présents. Les températures maximales vont amorcer leur hausse, avec bien souvent 15 à 16°C sur les plaines du Gard, 17 à 18°C entre les plaines de l'Hérault, de l'Aude et des Pyrénées-Orientales. Fraîcheur relative en Lozère sous les nuages, avec 7 à 10°C, localement 12°C en Cévennes.

Samedi, nombreux nuages le matin sur toute la région puis retour d'éclaircies en après-midi. Concernant les températures, elles vont perdre quelques degrés sous l'effet de cette nébulosité. Dimanche, le soleil sera progressivement de retour, agrémenté d'un voile nuageux. Cela sera suffisant à une nouvelle envolée des maximales, avec bien souvent 16 à 18°C en plaine l'après-midi, localement 19 ou 20°C près du Roussillon. 

Ce lundi, le soleil va briller et les vents s'annoncent faibles. Il pourrait s'agir du paroxysme de l'épisode de grande douceur avec très souvent 20 à 22°C en plaine, localement 23°C près de Perpignan. Mardi, nous conserverons un niveau élevé pour la saison mais les températures seront tout de même en léger recul, de 2 ou 3°C. Pour mercredi 5 février, un flux de nord devrait s'incurver sur notre territoire, faisant baisser les températures de 10°C environ ! En soit, rien d'exceptionnel quand on voit de quel niveau nous partirons...

Il est à noter qu'à l'heure de rédaction de ce bulletin, les principaux modèles ne sont pas en accord sur la trajectoire de cette coulée froide. Pour GFS, la coulée froide passe surtout entre l'Allemagne, l'Autriche et l'Italie. Elle effleure tout juste la France. Sur le modèle CEP, la coulée froide est plus virulente et plus durable - sans pour autant être exceptionnelle. Nous retiendrons ainsi qu'entre le 5 et le 10 février, les températures vont à minima retrouver un niveau de saison, peut-être même passer en-dessous.

Partager sur