Prévisions & Suivi en temps réel

Dôme de chaleur la semaine prochaine : jusqu'à 38 ou 39°C !

C'est un changement de temps assez radical qui s'opère actuellement. En effet, la première semaine d'août a été dominée par un flux Océanique perturbé et frais. Les températures étaient bien sous les moyennes de saison sur l'ensemble de la France et notre région n'y a pas échappé. Ce samedi pluvieux semble avoir été la conclusion de cette période fraiche. En effet, les hautes pressions regagnent du terrain dès ce dimanche et cela va s'accroître ces prochains jours. Un dôme de chaleur va se constituer en Méditerranée et devrait remonter jusqu'à notre région la semaine prochaine.

Jusqu'à présent ces axes de très fortes chaleurs ont touché l'Espagne et le Maroc dans un premier temps puis les chaleurs se sont décalées vers la Grèce qui a connu une canicule remarquable. Cette fois, le flux sera plus orienté, le dôme d'air chaud va concerner une bonne partie de la Méditerranée et plus encore par extension.

Carte : Tropicaltidbits

Ci-dessus, la carte représent l'anomalie de température à 850 hPa soit 1500 mètres d'altitude. C'est un traceur de l'air chaud. On remarque bien la vaste anomalie positive sur une large partie du bassin Méditerranéen. Cette dernière s'étend bien sur l'Espagne et une moitié Sud de la France. Conséquence directe, une nette et brusque hausse des températures est attendue ces prochains jours. Lundi, le soleil brillera avec des maximales qui pourront atteindre 31 à 32°C. Mardi sera une journée assez lourde avec des nuages élevés instables et des températures qui atteindront 34 à 35°C surtout dans l'intérieur du Gard.

Mercredi, le soleil sera écrasant. Alors qu'un léger mistral soufflera sur le Nord du Gard Rhodanien, les brises marines prendront le dessus sur le littoral. A la convergence de ces vents, les températures devraient s'envoler. Il en sera de même sur le reste de la région avec les fortes chaleurs plutôt repoussées dans l'arrière-pays par le vent marin.

Carte : Météociel

Les cartes ci-dessus montrent les maximales modélisées par Arpège pour la journée de mercredi. Nous estimons qu'il peut légèrement surestimer d'un degré. Tout de même, nous attendons 35 à 36°C sur de larges portions des plaines intérieures, les littoraux étant tempérés par les brises. Des pointes à 37 ou 38°C sont envisagées, plus particulièrement sur l'extrême Est de l'Hérault et le Gard où le vent convergera. Ce mercredi ne sera que le début de la période de très fortes chaleurs. Existe-t-il un risque de canicule ? Rappelons tout de même que pour parler de canicule, il faut dépasser certains seuils de températures minimales et maximales (différents selon le département) et cela sur plusieurs jours.

Au vu de la situation qui semble se mettre en place dès mercredi, oui il y a un risque de canicule sur notre région car les températures auront du mal à descendre la nuit, surtout dans les zones urbanisées tandis que les maximales seront bien au-dessus des seuils avec 37 à 38°C, pourquoi pas 39°C avant la fin de la semaine. Cela reste à affiner encore mais l'échéance est assez proche avec donc une fiabilité assez bonne.

Partager sur