Prévisions & Suivi en temps réel

Descente d'air froid en fin de semaine avec quelques flocons de neige localement

Nous sommes désormais sous l'influence d'une dorsale anticyclonique depuis trois ou quatre semaines en France. Actuellement, l'anticyclone est en train de se décaler sur l'Atlantique, où il remonte des Açores à l'Islande. Dans le même temps, une petite anomalie dépressionnaire va se décrocher de la circulation dynamique observée aux hautes latitudes, probablement entre l'Islande et la Grande-Bretagne.

Ainsi, une advection d'air polaire maritime - caractérisée par de l'air initialement très froid se réchauffant au contact des mers - va progressivement se rapprocher de notre pays. Mercredi 9/01, le bloc froid principal va glisser entre l'Allemagne, l'Autriche, la Suisse et l'Italie mais va cette fois déborder largement sur la France. En altitude, les températures vont plonger entre -6 et -8°C à 850 hPa (environ 1500 m) pendant 48/72h.

La baisse des températures va se faire sentir sur notre région dès mercredi. Alors que le soleil brillera en plaine, sauf dans l'intérieur de l'Aude où les nuages bas seront nombreux tout comme sur les reliefs, les maximales ne dépasseront plus les 8 à 9°C dans les principales agglomérations. A noter la présence d'un vent sensible. Refroidissement marqué en altitude, avec des maximales de -1 à -3°C sur les plateaux de la Lozère et de l'Espinouse, 0°C sur les stations Pyrénéennes.

De petites chutes de neige vont probablement affecter le nord de la Lozère, sur l'Aubrac et la Margeride, avec une couche de 1 à 3 cm environ. Les monts de l'Espinouse seront également concernés, possiblement 3 ou 5 cm en versant nord, localement un peu plus côté Tarn. Enfin, quelques flocons de neige pourront virevolter dans les plaines intérieures de l'Aude, du Lauragais jusqu'au plateau de Sault (moitié Ouest du département). Quantités négligeables, mais saupoudrage possible > 300 m.

Entre jeudi et samedi, les températures vont continuer de baisser. En présence du mistral et de la tramontane, les minimales seront faiblement positives mais les maximales auront du mal à dépasser les 5 ou 6°C en journée, pour un ressenti glacial. Là où le vent sera plus calme, de bonnes gelées sont attendues, tout comme les maximales qui s'annoncent bien inférieures à 10°C. A noter : aucun dégel en altitude au dessus de 1000 m environ.

Concernant la neige, nous resterons malheureusement en marge du dynamisme qui se produira plus à l'Est. Si ce n'est quelques flocons près des reliefs - en très faible quantité sur les Pyrénées - il ne faut pas s'attendre à grand chose. Ce coup de froid ne durera que quelques jours avant un nouveau redoux la semaine suivante. Ci-dessous, une projections des températures minimales modélisées par GFS pour vendredi matin :

Partager sur