Prévisions & Suivi en temps réel

Dégradation vendredi : retour de la pluie en plaine et de la neige en altitude

Le dôme anticyclonique qui nous protège de tout assaut hivernal se décale actuellement vers l'Europe centrale, de façon temporaire. Dans le même temps, l'activité dépressionnaire tend à se renforcer sur l'Atlantique. Jusqu'au jeudi soir, nous allons sur le bassin Méditerranéen rester sous l'influence d'un flux de secteur sud à courbure anticyclonique, induisant de nombreux nuages bas et de rares averses localisées près des Cévennes et de l'intérieur du Languedoc.

Vendredi, une dégradation plus consistante mais demeurant ordinaire en intensité est attendue sur l'ensemble du Languedoc-Roussillon. Nous devons cette dégradation à deux éléments : l'élévation temporaire d'une dorsale anticyclonique sur le proche Atlantique, puis au passage d'un talweg dépressionnaire (caractérisé par un axe de basses-pressions étiré en forme de "V") sur tout le pays. 

La dégradation va s'amorcer dès vendredi matin, avec de nombreux nuages sur tout le Languedoc-Roussillon. Des averses sont déjà possibles dans l'intérieur de l'Hérault et du Gard, plus franchement près des Cévennes. Vendredi après-midi, des pluies faibles à modérées mais assez régulières devraient balayer toutes les plaines et littoraux de la région, avec un "paroxysme d'intensité" près du Gard, de la vallée du Rhône ainsi que dans l'intérieur de l'Aude.

Les cumuls s'annoncent modestes en général mais sont légèrement revus à la hausse : 3 à 5 mm sur les basses plaines et littoraux des Pyrénées-Orientales, de l'Aude et de l'Hérault, 5 à 8 mm dans l'arrière-pays, sinon 5 à 8 mm en moyenne sur les plaines du Gard, localement 10 mm près de la vallée du Rhône. Sur les reliefs, 4 à 8 mm en Lozère et Cévennes, sinon 10 à 15 mm sur les Pyrénées.

Sur les reliefs, il devrait s'agir de neige en Lozère, hautes Cévennes et Pyrénées. L'isotherme 0°C devrait s'abaisser vers 1300 m sous la perturbation, favorisant une limite pluie/neige voisine de 1100 m. Sur la Lozère et l'Aigoual, il ne va s'agir que d'un saupoudrage de 1 à 3 cm en général au-dessus de 1200 m, parfois 5 cm sur les sommets au-dessus de 1500 m.

Les Pyrénées devraient être plus concernées, avec souvent 5 à 10 cm au-dessus de 1500 m et probablement 15/20 cm en se rapprochant du Capcir/Puymorens et de l'Andorre. Il est à souligner qu'avec la mise en place d'une goutte froide près de l'Espagne la semaine prochaine, de fréquentes précipitations sont probables près des Pyrénées-Orientales avec de la neige sur les reliefs, ce qui est une très bonne nouvelle. 

Partager sur