Prévisions & Suivi en temps réel

Dégradation en fin de semaine : à quoi s'attendre ?

Actuellement, nous sommes dans un flux de Nord à Nord-Ouest marqué par un vent bien présent sur la région. De belles périodes ensoleillées sont présentes puis des passages nuageux se forment avec un risque d'averses qui sera présent demain sur une partie de la région. Les températures sont autour de 22 à 25°C l'après-midi. Cela reste tout juste dans les moyennes, voire quelques degrés dessous. En bref, nous avons un temps plus proche d'une fin mai que d'un début juin, sans réel excès dans un sens comme dans l'autre. Un nouveau changement de temps est attendu en deuxième partie de semaine.

En effet, alors qu'une première goutte froide se décalera progressivement vers l'Italie, une nouvelle dépression accompagnée d'air froid en altitude glissera vers le Golfe de Gascogne. Elle devrait générer un temps plus perturbé à l'échelle du bassin Méditerranéen et cela, sans doute sur plusieurs jours.

Carte : Pivotal Weather

Cela devrait se mettre en place entre jeudi et vendredi. Le vent marin va s'installer et se renforcer progressivement. L'air doux et humide drainé par ce vent marin viendra se confronter à de l'air plus froid ramené par la goutte froide. Situation classique en automne, un peu moins en juin. Ainsi, si le risque de pluie est présent sur une grande partie de la région d'ici ce week-end, le risque de pluie semble plus important entre Hérault et Gard et surtout à proximité des Cévennes. Au final, cela ressemblera plus ou moins à une situation automnale (avec les différences logiques d'un mois de juin).

Les cumuls pourront être assez importants pour un début juin. Tout ne tombera pas en un coup. Il pourrait avoir des accalmies avec des éclaircies puis une nouvelle perturbation et cela entre jeudi soir et dimanche. Ci-dessous, exemple avec les cumuls de pluie des deux principaux modèles GFS et CEP. On remarque des cumuls de plus de 60 mm sur les Cévennes et même plus de 100 mm sur certains scénarios. Les plaines seront moins exposées mais de la pluie est tout de même attendue.

Cartes : kachelmannwetter

En plus de ce temps humide, les températures resteront assez "timides". Pas de vrai "froid" en vue, normal après tout ! Mais pas de "vrai" été non plus avec des températures plutôt douces sous les nuages mais pas de pic de forte chaleur en vue à l'heure actuelle. La baisse des températures sera plus effective sur les hauteurs avec des maximales parfois sous les 15°C. Sans être exceptionnel, ces températures seront tout juste dans les moyennes et même souvent sous les normes pour une mi-juin. Les années se suivent et ne se ressemblent pas.

Ce temps devrait persister encore une large partie du mois de juin. Nous pourrions avoir du mal à nous débarrasser de cette récurrence dépressionnaire autour du bassin Méditerranéen. La semaine prochaine (autour du 15-16 juin), les modèles laissent entrevoir une nouvelle dépression qui viendrait prendre la place de l'ancienne qui aurait à peine le temps de s'évacuer.

Partager sur