Prévisions & Suivi en temps réel

Dégradation ce week-end : précipitations copieuses sur l'Est du Languedoc !

Nous sommes actuellement sous l'influence d'un flux de secteur Ouest, à courbure faiblement anticyclonique sur les régions Méditerranéennes. Pour le week-end à venir, le contexte météorologique général va évoluer. Nous attendons l'élévation d'une dorsale anticyclonique sur l'Atlantique entre vendredi et dimanche, sur un axe Açores - Islande. Nous ne parlerons pas de "blocage aux hautes latitudes" car cette dorsale va rapidement s'effondre vers la Grande-Bretagne.

Avant de s'effondre, elle laissera passer une anomalie dépressionnaire qui va venir s'isoler sous la forme d'une goutte froide entre la France et l'Espagne (voir carte ci-dessous). Lors de l'arrivée des bas géopotentiels près de l'Espagne, une petite dépression va se constituer au large de la Catalogne avant de remonter rapidement dans le golfe du Lion. Dans la nuit de samedi à dimanche, ainsi que dimanche matin, le flux va de ce fait pivoter au marin sur l'Est du Languedoc et la Provence/Côte d'Azur.

La matinée de samedi s'annonce ensoleillée. L'après-midi, des nuages bas vont remonter de mer, donnant un temps nuageux sur les plaines littorales du Languedoc et du Roussillon. Près des reliefs ou dans l'arrière-pays, il s'agira plutôt d'un fin voile nuageux. Dans la nuit de samedi à dimanche, des pluies vont se déclencher surtout entre le Gard, la vallée du Rhône et la Lozère, en débordant légèrement vers l'Est Hérault.

Quelques pluies pourront également se produire dans l'intérieur de l'Aude et près des Cévennes Héraultaises, mais c'est essentiellement sur le Gard que l'on attend des précipitations "soutenues" avec éventuellement une composante convective/orageuse localisée. Dimanche matin, alors d'un vent de nord-ouest s'installera des Pyrénées-Orientales à l'Hérault en passant par l'Aude, le flux restera orienté au marin entre le Gard et les Cévennes, où les pluies vont passagèrement s'intensifier. 

L'amélioration devrait gagner le Gard dimanche en début d'après-midi, ainsi que les Cévennes et la Lozère. En parlant de la Lozère, les dernières projections sont assez douces et la neige serait malheureusement réservée qu'aux plus hauts sommets, donc essentiellement les crêtes > 1500 m du Mont-Lozère. Entre la nuit de samedi à dimanche et dimanche après-midi, les cumuls prévus sont voisins de 1 à 3 mm dans l'intérieur du Roussillon et les basses plaines de l'Hérault. Sur l'Est Hérault, la prévision est assez "incertaine" mais 3 à 6 mm, localement 10 mm, sont probables.

Côté Gard, il y aura un fort différentiel entre les zones situées près du Vidourle et du bord de mer (environ 10 mm) et la vallée du Rhône où des accumulations de 20 à 40 mm, localement 50 mm, sont envisagées. En marge de notre région, nous soulignerons un risque de fortes pluies entre le Var et les Alpes-Maritimes, où des pointes de 100 mm ne sont pas exclues. 

Partager sur