Prévisions & Suivi en temps réel

Dégradation accompagnée de pluies, localement d'orages et de neige la nuit prochaine

Ce mercredi, les nuages ont gagné du terrain, particulièrement entre l'Hérault, le Gard et la Lozère. Des précipitations régulières affectent par ailleurs les Cévennes ainsi que les plaines intérieures du Languedoc. Il est tombé 20 à 40 mm en Cévennes, ce qui est une bonne nouvelle au regard de la sécheresse de ce début d'année. La nuit prochaine, le temps va encore plus se dégrader.

Il va déjà falloir surveiller le vent marin qui va s'accélérer dans les prochaines heures, avec des rafales pouvant atteindre 80 à 110 km/h sur le bord de mer entre l'Est de l'Aude et le Gard. Des vagues temporairement bien musclées sont attendues, soyez vigilants sur les portions littorales vulnérables. Par ailleurs, une anomalie de basse tropopause très dynamique va arriver en milieu de nuit par l'Ouest. Précédée d'air très doux dans les basses-couches, elle sera à l'origine de la probable constitution d'un axe pluvio-orageux sur une partie de notre région. 

En effet, le vent marin va apporter une masse d'air très doux notamment sur l'Est de l'Hérault, le Gard, la vallée du Rhône et les Cévennes. L'anomalie qui va arriver par l'Ouest sera elle accompagnée d'air modérément froid en altitude. Dans ce contexte, la masse d'air va se doter d'une instabilité modérée pour la saison avec des valeurs de MUCAPE pouvant atteindre 300 à 500 J/kg et des indices de soulèvement faiblement négatifs (LI < 0K).

Dans ce contexte, les précipitations qui affectent actuellement l'intérieur du Languedoc et surtout les Cévennes vont peu à peu se généraliser à l'ensemble de l'Hérault et du Gard durant la soirée. Quelques pluies - nettement plus faibles - peuvent également concerner l'Aude et dans une moindre mesure les Pyrénées-Orientales. Vers minuit, une ligne convective devrait se former près du fleuve Hérault et se décaler rapidement vers l'Est. Elle gagnera en puissance entre la Lozère, le Gard et la vallée du Rhône, en adoptant localement un caractère orageux.

Cette ligne pluvio-orageuse sera à maturité entre l'Est de l'Hérault, le Gard et la vallée du Rhône. Sur ces secteurs, elle va s'accompagner momentanément de fortes pluies et d'une faible activité électrique. Sous les noyaux les plus intenses - en lien avec la progression de l'air froid en altitude - du grésil pourra se mélanger à la pluie jusqu'en plaine, surtout sur le Gard. Les cumuls de pluie en 24h (depuis ce matin jusqu'en fin de nuit) devraient atteindre : 40 à 60 mm, localement 80 à 100 mm en Cévennes, 15 à 20 mm sur les plaines intérieures Hérault / Gard, localement 25 ou 30 mm.

Le bord de mer sera moins concerné avec des cumuls de 4 à 6 mm en moyenne, rarement plus. Notez enfin qu'au passage de cet axe, une forte isothermie va se produire en Lozère. Des chutes de neige temporairement lourdes et intenses vont se produire entre l'Aubrac, la Margeride, le Mont-Lozère et éventuellement l'Aigoual. Momentanément, la neige roulée/grésil pourra descendre jusqu'à assez basse altitude, vers 600 ou 700 m. Tenue au sol au-dessus de 1000 à 1200 m en général avec quelques centimètres sur le Mont-Lozère.

Partager sur