Prévisions & Suivi en temps réel

Début novembre agité : à quoi s'attendre sur notre région ?

Cela fait de moins en moins de doutes, le temps va progressivement se dégrader. Cela est valable à l'échelle du pays et même d'une partie de l'Europe. En effet, l'activité dépressionnaire devrait s'accroître sur le Nord de l'Atlantique notamment à proximité de la Grande-Bretagne. Les dépressions vont s'alimenter à plusieurs reprises pour balayer notre pays. En soit, un vrai temps de novembre devrait s'installer avec une succession de perturbations et son lot de pluies.

Illustration avec la carte ci-dessous. La situation qui va s'installer dès ce week-end pourrait rester bloquée plusieurs jours avec des dépressions récurrentes sur l'Europe de l'Ouest et des hautes pressions cantonnées vers la Turquie. Ainsi, le flux dominant sera orienté à l'Ouest/Sud-Ouest.

Source : Tropicaltidbits

Qui dit flux d'Ouest/Sud-Ouest dit flux Océanique humide et plutôt doux. Cette douceur restera toute relative car elle sera accompagnée d'air plus frais en altitude. C'est en partie ce contraste qui sera responsable des perturbations. Les premières précipitations sont attendues vendredi mais la mise en place de cette période agitée débutera réellement ce week-end pour se poursuivre la semaine prochaine.

La bonne nouvelle pour notre pays, c'est que la sécheresse continuera de baisser avec plusieurs dégradations qui vont toucher de nombreuses régions. Comme souvent, la méditerranée pourrait être parfois privilégiée avec des perturbations atténuées. Cela ne veut pas dire que nous n'aurons pas de pluie. L'influence humide méditerranéenne pourrait également se mettre en place.

Source : Météociel / Kachelmannwetter

Illustration avec les deux principaux modèles ci-dessus (GFS à gauche, CEP à droite). Le modèle CEP est plus pluvieux que GFS mais l'idée reste la même : la France va être copieusement arrosée. Ce qu'on peut remarquer, c'est que, comme souvent, notre région sera moins concernée. Encore une fois, cela ne signifie pas que nous n'aurons pas de pluie mais que certaines perturbations arriveront plus atténuées que sur le reste du pays.

Cela sera à affiner au fil des perturbations mais de manière générale et au vu du dynamisme de la situation (dépression très creuse), les changements de temps seront rapides. Plus clairement, nous pourrons avoir une matinée pluvieuse, des éclaircies l'après-midi avant une nouvelle dégradation la nuit suivante et cela sur plusieurs jours. Concernant le vent, il oscillera entre vent marin à l'avant pour basculer à l'Ouest/Nord-Ouest au passage des pluies. Les températures seront douces sous les nuages mais sans pour autant être forcément agréable en raison de l'humidité ambiante. Cette situation rappelle la tendance émise pour cette fin d'année et pourrait bien se reproduire d'ici-là.

Partager sur