Prévisions & Suivi en temps réel

Coup de froid tardif : à quoi faut-il s'attendre ?

Cela fait peu de doute, un changement de temps devrait s'installer en début de semaine prochaine. Cela touchera à coup sur une bonne partie de l'Europe. Les doutes sont plus présents pour la France. Ceci s'explique par la trajectoire de la goutte froide en provenance directe de Russie. Elle devrait traverser plusieurs pays pour venir terminer sa course potentiellement sur notre pays. C'est ce "potentiellement" qui peut ainsi changer une prévision. Explications.

La situation générale est illustrée sur le schéma ci-dessous. Il s'agit d'une prévision à court terme pour la nuit de lundi à mardi (soit une échéance de moins de 3 jours). Une puissante barrière anticyclonique va s'étirer de l'Atlantique à la Scandinavie en passant par la Grande-Bretagne (en rouge cuivrée sur la carte).

Carte : Pivotal Weather

Mardi matin, la goutte froide aura déjà traversé plusieurs pays depuis la Russie pour venir s'isoler entre Croatie et Italie. C'est à partir de là que les choses se compliquent. Cette goutte froid va avoir du mal à poursuivre sa route en étant stoppée par l'anticyclone présent sur le Nord de la France (barrière schématisée par le trait blanc). Ainsi, elle aura plusieurs solutions : traverser le Sud du pays, passer plutôt en Méditerranée ou simplement faire du surplace en Italie avant de s'évacuer. C'est ce dernier point qui sera primordial pour le temps à venir la semaine prochaine.

Un temps plus froid semble tout de même acquis. Le risque de gel sera à surveiller lors de nuits dégagées et cela pourrait être très délicat pour les agriculteurs en raison de la saison déjà bien avancée avec la douceur que nous connaissons. Hier, nous vous évoquions avec une très grande prudence la possibilité d'avoir de la neige à très basse altitude. Ce dimanche, peu d'évolution avec un risque (une chance ?) très incertain. Exemple ci-dessous avec deux scénarios possibles (parmi pleins d'autres).

Cartes : kachelmannwetter

Les plages de couleur représentent l'accumulation de neige modélisées par deux modèles différents. Nous pouvons observer de grandes différences avec un modèle donnant un peu de neige sur nos reliefs tandis que l'autre est bien plus neigeux et même jusqu'en plaine entre Hérault et Gard. Qui aura raison ? Peut-être ni l'un ni l'autre. D'autres scénarios pourraient apparaître d'ici là (prévision pour mercredi/jeudi). La neige est loin d'être acquises. Nous aurions tendance à privilégier un temps plutôt sec avec quelques rares averses qui pourront peut-être donner quelques flocons sur les reliefs (à basse altitude tout de même).

Pour conclure, un temps plus frais voire froid se confirme pour la semaine prochaine. Avec l'avancée de la saison, les températures maximales pourront tout de même rester "acceptables" en cas d'ensoleillement. Ce sont surtout les minimales qui sont à surveiller et notamment le risque de gel sur une végétation bien avancée.

Cartes : Météociel

Partager sur