Prévisions & Suivi en temps réel

Chutes de neige sur les Alpes la nuit prochaine et dimanche matin

Bien que cela ne concerne pas notre région, nous souhaitions informer nos fidèles abonnés du retour de la neige ces prochaines heures dans les Alpes, ainsi que d'un risque de fortes pluies. En effet, de nombreuses personnes sont en vacances actuellement et l'événement hydrométéorologique attendu nous semble suffisamment inhabituel pour vous en faire part. A l'heure de rédaction de cet article, une goutte froide d'altitude gagne la France.

C'est elle qui a repoussé l'air caniculaire en dehors de nos frontières. La nuit prochaine, les températures à 850 hPa vont s'abaisser entre +6 et +10°C (l'équivalent de 1500 m) contre 24 à 26°C il y a encore 48h. Dans le même temps, une occlusion particulièrement active va se mettre en place sur les Alpes, avec des précipitations modérées à fortes bloquées sur les reliefs des Hautes-Alpes aux Savoies ainsi qu'en Isère.

Entre la fin d'après-midi et demain mi-journée, les cumuls vont fréquemment atteindre 20 à 50 mm sur ces départements. Plus localement, près de l'Isère ou de la Savoir, des pointes de 60 à 100 mm sont possibles, induisant un risque de coulées de boue et de réactions hydrologiques marquées. C'est aux abords des Terres-Froides, de la Chartreuse ou encore du Vercors (38) que les cumuls pourraient être les plus significatifs.

 

Ces fortes précipitations, couplées à un vent très faible, vont favoriser un phénomène d'isothermie. Il s'agit d'un phénomène caractérisé par la propagation de l'air froid au travers de la chute des précipitations. Dans ces situations, il neige parfois plusieurs centaines de mettre sous l'isotherme 0°C. A ce titre, celui ci devrait s'abaisser vers 3100/3200 m sur l'Isère, plutôt 3300 m sur les Savoies. Ainsi, la limite pluie/neige devrait osciller entre 2800 et 3000 m en général la nuit prochaine et demain matin.

Conséquemment, les hauteurs de neige attendues semblent parfois assez significatives d'autant que l'on sort d'une canicule exceptionnelle. A 3000m, possible saupoudrage de quelques centimètres durant quelques heures, très ra page rement dès 2800 m. C'est sur le Mont-Blanc ainsi qu'en Vanoise que les hauteurs pourraient être les plus significatives, avec possiblement plus de 30 cm au-dessus de 1500 m.

Le Massif des Écrins serait également bien concerné, avec des hauteurs de neige pouvant dépasser les 15 à 20 cm au-dessus de 3200/3400 m. Avis aux randonneurs, merci de prendre vos précautions si vous envisagez des sorties en montagne. Pour plus de renseignements, vous pouvez également consulter la page facebook de Météo-Alpes



Partager sur