Prévisions & Suivi en temps réel

Changement de temps : pluies et orages attendus d'ici ce week-end

Ce mardi, de très fortes chaleurs ont été observées sur le Languedoc notamment, avec des pointes entre 34 et 36°C de l'Hérault au Gard. Le beau temps et la chaleur (plus modérée) vont se maintenir jusqu'en fin de semaine. Ce week-end, nous confirmons un changement de temps. Un talweg dépressionnaire va se dessiner entre l'Islande et le nord de l'Espagne. Ce talweg, dont le dynamisme reste encore incertain, va soulever un flux de secteur sud/sud-est sur les régions Méditerranéennes Françaises.

Selon le modèle CEP - dont nous vous présentons la carte ci-dessous - plusieurs méso-dépressions pourraient se constituer entre l'Espagne, la Catalogne et le golfe du Lion. A ce jour, les incertitudes principales résident dans le fait de savoir jusqu’où va progresser ce talweg. En fonction de son avancement vers la Méditerranée, nous serons plus ou moins impactés par les pluies et les orages.

Ce samedi, les nuages bas remontent de Méditerranée. Ils donnent petit à petit un temps mitigé à nuageux. Des averses et des orages pourraient affecter notre région dès la nuit de samedi à dimanche, qu'il s'agisse du Roussillon ou du Languedoc. Ces orages pourront concerner aussi bien les reliefs, que les plaines et les littoraux, en raison d'une instabilité atmosphérique importante et croissante (MUCAPE > 1000 J/kg sur le bord de mer).

La situation pourrait rester bien instable toute la journée de dimanche. C'est probablement entre l'Hérault, le Gard et les Cévennes que la situation sera la plus à surveiller, avec des pluies et des orages possiblement intenses. Notez toutefois que la situation est très incertaine : si la dépression principale est plus à l'Ouest, la zone orageuse pourrait se décaler vers l'Espagne et les pluies devenir plus faibles sur notre région

Certains modèles sont plus "agressifs" que d'autres : en cas d'une instabilité atmosphérique importante, les orages pourraient s'avérer diluviens, avec un risque de très fortes pluies. Certains modèles entrevoient, entre samedi soir et lundi, des hauteurs d'eau de 150 à 200 mm, localement plus encore, sans qu'il soit possible de les localiser précisément. Cet épisode méditerranéen devrait persister jusqu'à lundi matin, avant de se résorber.

Pour le moment, à cette échéance encore assez lointaine, nous retiendrons que la probabilité d'un épisode pluvieux significatif est assez importante sur notre région (sans parler de catastrophe). La partie Languedocienne et Cévenole pourrait être davantage impactée, alors que le Roussillon serait éventuellement plus en retrait. Un scénario qui sera affiné demain. 

Partager sur