Prévisions & Suivi en temps réel

Changement de temps la semaine prochaine : à quoi s'attendre ?

Ces derniers temps, notre météo a été dominée par la présence d'un vaste anticyclone qui s'est positionné entre le Nord de la France, l'Angleterre et l'Irlande. Cela a eu pour effet de bloquer les dépressions Océaniques. Dans un flux de Nord, les basses dépressions ont ainsi glissé de la Scandinavie vers l'Europe Centrale. Sans nous concerner directement, ce flux de Nord nous a apporté un temps sec, très souvent ensoleillé mais aussi accompagné de vent. Si certains secteurs sont restés souvent à l'abri, les couloirs habituellement concernés notamment la vallée-du-Rhône et l'Aude ont connu de fortes rafales de vent. Si quelques nuages sont attendus demain, le vrai changement de temps devrait s'opérer la semaine prochaine. En effet, nous attendons un week-end ensoleillé avec un mistral et une tramontane présents en début de journée de samedi mais qui perdront rapidement du terrain.

Dès dimanche mais surtout entre lundi et mardi, une puissante dorsale anticyclonique va se mettre en place entre le Maroc, l'Espagne et en remontant sur la France. Cette dorsale va alors puiser un flux de Sud-Ouest très doux avec des valeurs qui pourraient atteindre les 16 ou 17°C à 850 hPa soit 1500 mètres d'altitude. Cela va se ressentir au sol avec une très nette hausse des températures, surtout dans le Sud-Ouest de la France. Cela pourrait bien être différent dans notre région.

Carte : Tropicaltidbits

Qui dit flux de Sud-Ouest dit flux plus humide influencé par la Méditerranée. En effet, après cette période dominée par le mistral et la tramontane, le vent marin pourrait bien s'installer durablement. Ce flux marin en automne est souvent synonyme de grisaille et nous ne devrions pas échapper à cette logique. Les entrées maritimes devraient probablement être de retour sur la région dès lundi, gagnant même un peu de terrain mardi. Il faudra affiner la prévision d'ici là pour voir quels secteurs peuvent être plus ensoleillé. Ces nuages bas limiteront la baisse des températures la nuit avec donc une hausse des minimales. En revanche, si le soleil ne parvient pas à s'imposer, nous pourrions bien rester à l'écart de la hausse des températures.

Exemple ci-dessous avec la prévision des températures pour mardi après-midi. On remarque bien la chaleur qui remonte sur une large moitié Ouest de la France tandis que les températures sont plus basses à l'Est. Entre les deux, on pourra parler de douceur sur notre région mais le ressenti ne sera pas si agréable sous les entrées maritimes et avec un taux d'humidité élevé.

Carte : Météociel

Et la suite ? Des incertitudes sont présentes pour la suite de la semaine. Ce coup de chaud pourrait bien être que temporaire avec la reprise de l'activité dépressionnaire sur l'Océan. Certains scénarios montrent des creusements dépressionnaires plongeant jusqu'en Méditerranée avec pour conséquence une dégradation du temps tandis que d'autres font passer les perturbations plus au Nord. En bref, il est encore trop tôt pour se prononcer.

Partager sur