Prévisions & Suivi en temps réel

Changement de temps ce week-end : à quoi s'attendre ?

Il fallait profiter des rayons de soleil de ce lundi car pour une grande partie de la région, le reste de la semaine s'annonce bien plus nuageux. En effet, l'anticyclone s'est décalé vers l'Est et laisse place à un flux influencé par l'air marin. Cela n'empêchera pas aux pressions de rester anticycloniques. La persistance d'un vent marin et de cette humidité sur la région apportera beaucoup d'entrées maritimes surtout sur le Languedoc tandis que le Roussillon aura plus de chance d'apercevoir le soleil (éclaircies plus timides sur le Languedoc et encore plus courtes sur les Cévennes).

Finalement, nous sommes dans un configuration d'épisode cévenol. Un épisode cévenol très atténué - c'est certain - qui donnera de faibles précipitations parfois intermittentes mais durables près des reliefs des Cévennes. En l'espace de plusieurs jours, les cumuls pourront atteindre 20 à 30 mm sur les Cévennes, peut-être 40 ou 50 mm pour les scénarios les plus humides. Peu ou pas de pluie en plaines.

Source : kachelmannwetter

A la suite de cette semaine humide, l'anticyclone pourrait avoir du mal à revenir sur notre pays pour le week-end prochain. En tout cas, les hautes pressions devraient s'élever sur le proche Atlantique vers la Grande-Bretagne. Cela pourrait laisser la porte ouvert à un temps potentiellement perturbé et pourquoi pas plus frais/froid sur le pays. Toutefois, nous allons vous expliquer les différentes incertitudes qui pourraient influencer grandement le temps attendu pour la suite de ce mois de janvier.

Nous allons limiter le suspense car les enjeux restent assez faibles bien que le ressenti sera bien différent selon les deux scénarios évoqués ci-dessous (scénarios majoritaires qui ressortent des modèles). Il s'agit d'une prévision pour la période autour du 20 janvier (échéance de 7 jours).

Source : tropicaltidbits

C'est un peu le jeu des sept différences. Premier élément, le fait concordant entre ces deux scénarios c'est l'élévation de la dorsale sur la Grande-Bretagne (en rouge foncé). Autre élément, une goutte froide devrait s'isoler (en bleu). Sur la carte de gauche, cette bulle dépressionnaire se situe entre France et Italie. Comme illustré avec les flèches, cela nous placerait dans un flux globalement orienté au Nord donc frais, venté mais sec. Sur la carte de droite, la goutte froide est plutôt située sur l'Espagne. Nous sommes alors au carrefour du flux marin (flèches rouges) et du flux plus continental et froid sur le Nord du pays. Dans ce scénario, le temps sera plus perturbé avec un risque de neige sur les reliefs, parfois à basse altitude.

Ce dernier scénario (carte de droite) semble plus intéressant d'un point de vue agitation face à un autre scénario plutôt sec, venté et pas forcément agréable côté températures. Nous avons tendance à mettre une pièce pour un temps progressivement plus froid et globalement sec en plaine avec un risque de neige sur les reliefs mais à assez basse altitude tout de même. Pour autant, nous savons que la météo reste une science inexacte et n'aime pas la probabilité. Nous restons attentifs aux prochaines mises à jour afin de vous tenir au courant. La date clef semble se situer autour du 19/20 janvier. A suivre !

Partager sur