Prévisions & Suivi en temps réel

Cette nuit et demain matin : risque de neige en plaines entre Gard et Hérault !

Qui aurait parié que nous aurions un risque de neige au début du printemps après un hiver exceptionnellement doux ? Certains, peut-être, qui pensent à la balance climatologique, le fameux "on va le payer". Peut-être ont-il raison mais il n'y a rien de prouvé scientifiquement puis cette semaine fraîche (ou deux semaines) n'auront pas d'influence sur les mois précédents qui étaient très doux. Bref, revenons à ce qui nous attend pour ce soir, la nuit suivante et demain matin. Une goutte froide venant de l'Est nous apporte beaucoup d'air froid. Elle sera conjuguée à une humidité remontant de Méditerranée.

Après une journée assez ensoleillée, le ciel s'ennuage rapidement. Les précipitations vont nous concerner sous la forme globale d'un retour d'Est en cours de nuit. Autrement dit, elles circuleront d'Est en Ouest. Ainsi, le Gard se touché en premier lieu dans la soirée et début de nuit puis l'Hérault en cours de nuit et enfin le Roussillon.

Carte : Météociel

Cet épisode est assez typique de notre climat méditerranéen. Les pluies pourront adopter un caractère convectif et même orageux très localement (plutôt en mer). Ainsi, la température bien positive avant l'arrivée des précipitations chutera sous les averses. Du grésil est possible sous les averses les plus fortes. Ce risque est présent en toutes zones. Sur certains secteurs, ce grésil sera une transition entre la pluie et la neige qui devrait prendre le relais en cours de nuit. Comme toujours, des incertitudes sont présentes et il est impossible de prévoir la neige au kilomètre près. Pour autant, voici les secteurs potentiellement concernés.

Nous nous concentrons sur l'Hérault et le Gard où l'air froid est le plus présent :

- Plaines intérieures du Gard (Uzège, vallée de la Cèze, bassin Alésien, Quissac...) : neige possible au moins temporairement. Saupoudrage possible.

- Plaines intérieures de l'Hérault (Pic-Saint-Loup, Lodévois, plateau d'Aumelas) : neige possible au moins temporairement. Saupoudrage possible.

- Sur ces mêmes secteurs, 1 à 3 cm au-dessus de 200 mètres d'altitude, 5 à 10 cm dès 400 ou 500 mètres

- Sur les Cévennes au-dessus de 600 mètres, nous attendons 10 à 20 cm

Données : Météociel / Analyse 3D : Météo-languedoc

Vous l'aurez compris, cela reste une prévision. Des surprises, dans le bon ou le mauvais sens, sont possibles durant la nuit et lever du jour de jeudi. Que ce soit pour Montpellier ou Nîmes, le risque de neige est plutôt faible mais sur les premières hauteurs/collines, cela n'est pas exclut. Ce coup de froid tardif pourrait ne pas être isolé. En effet, la suite pourrait rester assez fraîche dans l'ensemble.

Nous ne sommes peut-être pas au bout de notre peine. Une nouvelle goutte froide est possible les tous derniers jours du mois autour du 30/31 mars. La fiabilité n'est pas encore bonne mais cela est déjà placé sous surveillance. Si cette dernière s'installe sur nous, le froid pourrait persister. Si elle glisse en Espagne, c'est le temps perturbé et moins frais qui l'emportera.

Carte : Infoclimat

Partager sur