Prévisions & Suivi en temps réel

Canicule sur la France : quelles températures sont attendues ?

Une nouvelle canicule de forte intensité est attendue sur 90% de la France la semaine prochaine. Seules les côtes de la Manche pourraient être épargnées par le phénomène. En effet, un dôme de hauts-géopotentiels va remonter directement de l'Afrique Saharienne en direction de la France, associé à des pressions atmosphériques relativement élevées. L'apport en air chaud sera conséquent, avec des températures atteignant durant plusieurs jours 24 à 26°C en général à 850 hPa (l'équivalent d'environ 1500 m d'altitude).

Ce n'est pas sur les régions Méditerranéennes que l'on attend les températures les plus chaudes, mais c'est tout de même sur ces régions que la canicule sera la plus durable. Aussi, nous vous proposons dans cet article une vision globale de ce qu'il va se passer à l'échelle de la France. L'épisode caniculaire va débuter ce lundi. Les températures maximales vont atteindre 38 à 40°C dans l'intérieur du Languedoc, en vallée du Rhône/Vaucluse, ainsi qu'entre Midi-Pyrénées et l'Aquitaine. Les pointes à 35°C devraient remonter jusqu'à Paris :

Entre mardi et mercredi, la chaleur sera à son paroxysme entre le sud-ouest et le centre, où des pointes de 39 à 41°C sont attendues sur de vastes zones, ponctuellement 42°C. Des records mensuels sont probables dans certaines régions, peut-être même absolus. Au petit matin, des minimales de 21 de 23°C sont envisageables, localement 24°C dans les agglomérations sur une bonne moitié sud du pays.

Sur les régions Méditerranéennes, les plages seront tempérées, avec des maximales proches de 30 à 32°C. Par contre, il fera très chaud dans l'intérieur des terres avec fréquemment 35 à 38°C, localement 40°C sur le Gard, le sud de l'Ardèche et le Vaucluse. Des records mensuels pourraient là-aussi tomber pour un mois de juillet, mais les records absolus (qui datent de juin 2019) ne sont pas menacés.

Jeudi 25 juillet, les très fortes chaleurs caniculaires pourraient atteindre Paris avec près de 40°C également. En Méditerranée, nous conserverons les mêmes valeurs que la veille. Une petite baisse commencera à s'amorcer sur l'Ouest du pays, mais les températures y resteront très chaudes (> 35°C en journée). Entre vendredi et samedi, une dépression pourrait s'approcher du golfe de Gascogne. Un net refroidissement, associé à des orages possiblement violents, sont probables du sud-ouest au nord du pays.

Les fortes chaleurs caniculaires se maintiendront au moins jusqu'au week-end suivansur le Languedoc, le Roussillon et la Provence. Les températures minimales s'annoncent tropicales avec bien souvent 22 à 24°C en plaine alors que les maximales culmineront entre 37 et 40°C. Comme souvent, un pic de chaleur plus important est probable en fin de vague de chaleur, au moment où tout l'air chaud se rabat sur notre région. Les orages atteindront quasiment tout le pays d'ici là. Seules les régions Méditerranéennes pourraient rester en marge, accentuant la sécheresse et le risque d'incendies.

Partager sur