Prévisions & Suivi en temps réel

Canicule sévère : jusqu'à 42 ou 43°C en fin de semaine !

Une canicule précoce de très forte intensité va affecter la France au cours de la semaine à venir. Elle devrait être plus intense que celle de 2003, avec de très nombreux records de chaleurs menacés. Cette canicule s'explique par la mise en place d'un contexte météorologique particulièrement propice. Une goutte froide circuler actuellement sur un axe Irlande - Cantabriques et va se positionner d'ici le milieu de semaine au large de l'Espagne.

Cette goutte froide va piloter un flux de secteur sud trouvant ses origines au coeur de l'Afrique, avec une masse d'air exceptionnellement chaud. En effet, les principaux modèles simulent des valeurs à 850 hPa (l'équivalent d'environ 1500 m d'altitude) atteignant jusqu'à 30 ou 31°C sur notre pays. C'est généralement 4 à 5°C de plus que ce qui avait été observé en août 2003. Aujourd'hui, la seule interrogation n'est pas de savoir si cette canicule sera intense ou non mais surtout d'estimer sa durée, surtout sur la Méditerranée.

Comme souvent, le flux de secteur sud sera accompagné de brises marines sur les régions Méditerranéennes. Cela veut dire qu'il fera momentanément "moins chaud" sur notre région que sur le centre de la France. L'eau de mer étant encore fraîche, elle aura pour avantage de tempérer un peu les plaines littorales mais pour inconvénient de les humidifier. Le ressenti s'annonce désagréable.

Pour demain mardi, la canicule va tout de même débuter sur le Gard et la vallée du Rhône, avec des maximales atteignant 36 à 38°C, localement 39°C. Il fera également 35°C sur les plaines intérieures situées sur l'Est de l'Hérault, sinon 31 à 33°C en général de l'Ouest Hérault aux Pyrénées-Orientales. Ces chaleurs seront associées à un taux d'humidité assez important.

Entre mercredi et jeudi, un premier pic de chaleur est attendu sur une bonne partie de la France. A l'échelle de notre région, nous attendons des minimales de 19 à 21°C mercredi et 22 à 25°C jeudi. Les maximales, quant à elles, vont progresser ce mercredi entre 33 et 35°C sur le Roussillon et l'Aude, 34 à 37°C sur l'Hérault et 38 à 40°C sur le Gard. Quelques pointes à 41°C sont probables sur la vallée du Rhône.

Jeudi, l'envolée pourrait être d'ampleur exceptionnelle. Après une nuit déjà chaude, les modèles que nous utilisons simulent des valeurs atteignant 41 à 43°C sur le Gard, 37 à 40°C sur une bonne partie des plaines intérieures de l'Hérault, de l'Aude et des Pyrénées-Orientales. La chaleur touchera également les reliefs avec 33°C attendus sur les plateaux de la Lozère et près de 40°C dans les gorges :

Les journées de vendredi et samedi seraient au moins aussi chaudes, avec bien souvent plus de 40°C dans l'intérieur du Languedoc et pourquoi pas de nouvelles pointes à 43°C près du Gard. Les valeurs annoncées sont celles qui seront observées sous abri normalisé. Elles doivent pousser à la plus grande vigilance. La canicule devrait durer au moins jusqu'en milieu de semaine suivante sur notre région. 

Partager sur