Prévisions & Suivi en temps réel

Canicule : jusqu'à 42°C sur les régions Méditerranéennes !

Nous sommes au-dessus des normales saisonnières depuis plusieurs semaines. Malheureusement, les derniers scénarios sont... EXCEPTIONNELS ! Nous nous dirigeons vers une fin de semaine caniculaire, avec certes des valeurs qui vont rester en-dessous de celles observées fin juin 2019, mais une durée peut-être plus élevée sur des T°C > 40°C en plaine. Il faut se souvenir que les relevés météorologiques ont débuté il y a environ 100 ans de façon normalisée. Jusqu'à 2017/2018, les valeurs atteignant 40°C étaient très rares, y compris sur nos régions.

Depuis, elles s'enchaînent. Pour la fin de semaine, certains scénarios vont chercher jusqu'à 42/43°C en plaine. Les explications ci-dessous. Synoptiquement parlant, nous sommes sous l'influence d'une petite goutte froide qui circule entre les Açores et le Portugal. Cette dernière fait office de pompe à chaleur, en pilotant un flux de sud extrêmement chaud en provenance de l'Afrique. Cette goutte froide va probablement se maintenir durablement sur cette zone, d'autant que les dernières modélisations vont en faveur d'un décalage vers l'Ouest, annihilant toute possibilité de dégradation. Pour la fin de semaine, voici les cartes en altitude : 

La journée "la moins chaude" de la semaine va se produire demain. Nous aurons quelques passages nuageux par moments (bancs d'altocumulus instables) qui vont circuler. Dans le même temps, les brises marines vont s'installer de partout, plus tempérées que le vent de terre. Les rafales vont atteindre 30 à 40 km/h, repoussant les + fortes chaleurs dans l'intérieur des terres. Nous ce mercredi 28°C en bord de mer, 32/33°C dans l'arrière-pays du Roussillon, de l'Aude et de l'Ouest Hérault. Nous aurons des valeurs de 34/35°C dans l'arrière-pays de l'Est Hérault et jusqu'à 35/36°C dans l'arrière pays du Gard, ponctuellement 37°C en limite de l'Ardèche et de la Drôme.

A partir de jeudi, nous changeons de registre ! Le soleil va bien évidemment briller du matin jusqu'au soir. Fait nouveau : le retour du mistral et de la tramontane sur le Gard et l'Aude, qui vont se confronter aux brises marines sur l'Hérault. Une convergence des vents va donc s'établir favorisant une explosion des températures. Les maximales vont atteindre 38°C en vallée du Rhône, là où le mistral va souffler à 60 km/h. Risque extrême d'incendies. Ailleurs, nous aurons souvent 40°C en plaine et certains scénarios, comme ARPEGE, voient du 41/42°C dès jeudi ou localement 43°C notamment sur l'Aude, l'Hérault et le Gard. 

Dans la nuit de jeudi à vendredi, le mistral persiste sur le Gard ! Des minimales exceptionnelles sont aussi à prévoir dans les zones ventées, avec 26/28°C autour de Nîmes. Vendredi, journée potentiellement encore plus chaude. Le soleil brille sans interruption du matin jusqu'au soir. Le mistral persiste sur le Gard avec des rafales de 60/70 km/h alors que les brises marines s'imposent ailleurs à 30/35 km/h l'après-midi. Convergence des vents, avec une masse d'air très chaud à tous les étages.

Il pourrait s'agir de la journée la + chaude avec des valeurs à 40°C très généralisées et de fréquentes pointes à 42/43°C (voir carte ci-dessous). Les températures devraient baisser dans le week-end avec le retour des brises marines mais elles resteront tout de même très au-dessus des normes. 

Partager sur