Prévisions & Suivi en temps réel

Canicule historique en fin de semaine : jusqu'à 44 ou 45°C sur le Languedoc ?

L'épisode de canicule historique ne fait désormais aucun doute. Ce que l'on s'apprête à vivre ces prochains jours est un événement météorologique d'ampleur exceptionnelle, dont l'intensité dépassera largement celle de l'été 2003 ! Que ce soit sur notre région - le Languedoc-Roussillon - ou ailleurs, de nombreux records absolus de chaleur vont être pulvérisés. Par ailleurs, le record national annuel de température, atteint en 2003 dans le Gard à Conqueyrac avec 44.1°C, est lui aussi menacé !

Pour en arriver là, il a fallu qu'une configuration météorologique exceptionnelle se mette en place à l'échelle de l'hémisphère nord. Une goutte froide va se piéger au large de l'Espagne. Autour des dépressions, les vents tournent dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Conséquemment, un flux de secteur Sud très dynamique va se soulever du centre de l'Afrique en direction de la France, soulevant une masse d'air exceptionnellement chaud.

IMAGE SYNOPTIQUE

Entre demain mercredi et vendredi, les températures à 850 hPa (environ l'équivalent de 1500 m d'altitude) vont atteindre 28 à 30°C sur une bonne partie du pays, ponctuellement 31°C. De telles valeurs sont inédites et se situent bien au-dessus de la canicule de 2003. Conséquemment, au sol, les températures vont également s'envoler. Pour demain mercredi, le département du Gard sera le premier de notre région a connaître la canicule, avec des maximales de 38 à 40°C en plaine.

Les très fortes chaleurs déborderont rapidement vers l'Hérault avec 35 à 37°C dans les plaines intérieures. Chaleur à peine plus modérée de l'Aude aux Pyrénées-Orientales avec 32 à 34°C dans les plaines intérieures. Il est à souligner que les littoraux seront en marge des plus fortes chaleurs pour le moment. La nuit de mercredi à jeudi s'annonce chaude avec bien souvent 23 ou 24°C en bord de mer, 22 ou 23°C en agglomérations.

Jeudi, nous assistons à des records absolus qui seront encore battus le lendemain. En effet, sous un soleil de plomb, les thermomètres devraient atteindre facilement 40 à 42°C sous abris normalisés sur le Gard, localement 43°C ! Les 38 à 40°C devraient être atteints également dans les plaines intérieures de l'Hérault et de l'Aude, alors qu'il fera plutôt 30 à 35°C sur les plaines littorales et l'Aude.

Le pire est à venir pour vendredi. Après une nuit suffocante, avec des minimales proches de 25°C, une situation inédite est probable. Une convergence entre le vent de terre et les brises marines devrait s'établir. Au sein d'une masse d'air totalement asséchée (taux d'humidité de 5%) et caniculaire, les thermomètres pourraient s'envoler vers des niveaux JAMAIS ATTEINTS depuis le début des relevés. Des pointes de 43 à 45°C sous abri normalisé sont envisagées, pulvérisant tous les records existants sur le territoire Français. Certains modèles sont encore plus extrêmes, avec 46°C entre Montpellier, Lunel et Nîmes (à ne pas prendre au pied de la lettre).

Bien qu'à des niveaux légèrement moindres, la canicule se maintiendra au moins jusqu'en milieu de semaine prochaine sur notre région, avec encore bien souvent 38 à 40°C l'après-midi. Attention aux personnes vulnérables : il y a danger !

Partager sur