Prévisions & Suivi en temps réel

Canicule : dôme de chaleur centré sur la Méditerranée

Nous venons de connaître un début du mois d'août anormalement froid pour la saison d'une part et d'autre part très nettement en dessous des précédentes années qui elles étaient exceptionnellement chaudes en rapport aux normes climatiques. Profitez bien des derniers instants de fraîcheur car une canicule semble de plus en plus probable. Cette dernière devrait débuter dans 48h et pourrait se poursuivre durablement, avec des températures maximales très élevées. La barre des 40°C est susceptible d'être atteinte à plusieurs reprises, surtout dans l'intérieur du Languedoc et de la Provence.

Cette canicule s'explique par la mise en place d'un dôme anticyclonique très solide, étiré de l'Afrique Saharienne à la France. Les basses pressions Britanniques, récurrentes cette année, seront alors repoussées plus au nord. De l'air extrêmement chaud va remonter d'Afrique avec des valeurs à 850 hPa (l'équivalent d'environ 1500 m d'altitude) qui vont atteindre 35°C au Maroc (!!!) sinon 27 à 30°C en Espagne, jusqu'à 24/25°C sur les régions Méditerranéennes Françaises. De telles valeurs sont remarquables, d'autant que cela pourrait durer au moins une semaine. Les détails ci-dessous. 

L'épisode de très fortes chaleurs va débuter essentiellement à partir de mercredi 11/08, bien qu'il fasse de plus en plus chaud pour ce mardi. Pour mercredi, grand soleil du matin jusqu'au soir. Un petit vent de terre est présent le matin (mistral/tramontane) puis les brises marines s'imposent de partout l'après-midi. Les températures progressent avec des minimales de 18 à 20°C dans les zones déventées, 20 à 22°C dans les couloirs ventés. Ce sont les maximales qui progressent le plus avec des valeurs de 30°C seulement en bord de mer (tempéré par les brises marines) mais 34/35°C dans l'intérieur du Roussillon et bien souvent 36/37°C sur l'Aude et l'Ouest Hérault.

Entre l'Est de l'Hérault et le Gard, 38 à 39°C sont prévus, localement 40°C près de Nîmes. La Lozère est aussi affectée, avec plus de 30°C dans les agglomérations. Jeudi, les nuages sont très rares et les brises marines ne parviennent quasiment plus à tempérer l'atmosphère. Les minimales vont dépasser les 20°C de partout en plaine en se rapprochant des 23°C sur les agglomérations. Quant aux maximales, 37 à 39°C dans prévus dans l'intérieur des terres, avec toujours localement 40°C plutôt en Haut-Gard.

Le paroxysme chaud est envisagé entre la fin de semaine et le week-end (bien qu'un second pic est déjà redouté la semaine puissante). En effet, durant cette période, le soleil va demeurer omniprésent et les vents très faibles. Nous aurons un faible vent de terre jusqu'en fin de matinée, puis des brises marines atteignant difficilement les 25/30 km/h en rafales dans l'intérieur des terres. Dans ce contexte, les minimales vont être voisines de 22/24°C en plaine, localement 25°C, pour des maximales largement supérieures à 36/38°C.

Dans l'intérieur de l'Est Hérault, du Gard, ainsi qu'en Ardèche et Vaucluse, des pointes > 40°C deviennent de plus en plus probables, éventuellement même 41°C. La ville de Nîmes pourrait atteindre 40°C pour le 5ème été consécutif, alors que cela n'était arrivé qu'une fois durant les 100 années précédentes... Situation à surveiller, car l'épisode caniculaire est susceptible de se prolonger durablement jusqu'au 20 août au moins. 

Partager sur