Prévisions & Suivi en temps réel

Canicule confirmée : jusqu'à 40°C sur notre région ?

Un épisode de très fortes chaleurs - nous pouvons parler de canicule - est attendu sur une bonne moitié de la France pour la semaine à venir. Comme cela a été observé ces dernières années, le seuil des 40°C qui était rarement atteint auparavant devrait à nouveau être dépassé sur plusieurs départements. Preuve irréfutable d'un réchauffement des températures sur les cents dernières années.

A quoi doit-on ce coup de chalumeau ? Un système dépressionnaire va glisser cette semaine entre l'Islande et l'Atlantique. Cette circulation va favoriser l'élévation d'une dorsale anticyclonique d'origine subsaharienne depuis l'Afrique en direction de la France. Elle sera associée à une masse d'air anormalement chaude, avec par 22 à 25°C à 850 hPa sur le sud de la France, 25 à 30°C sur l'Espagne. Ce sont les marqueurs favorables à une canicule, mais passons aux détails... 

Demain mardi sera une journée un peu "à part" avec des passages nuageux instables qui vont donner un ressenti mitigé et par conséquent limiter la hausse des températures. Demain après-midi, nous aurons tout juste 27 à 29°C sur les littoraux, sinon 30 à 32°C dans l'intérieur des terres, soit des valeurs normales. C'est à partir de mercredi que la hausse va se faire sentir, avec les premières pointes à 36/37°C sur les plaines de l'Hérault, du Gard, des Bouches-du-Rhône, du Vaucluse et du Var.

Jeudi, la vague de chaleur va gagner du terrain. Sur nos régions Méditerranéennes, 32 à 34°C sont prévus en bord de mer (T°C tempérées par les brises marine) mais dans l'arrière-pays, nous pourrons atteindre 37/39°C notamment sur l'Aude, l'Hérault et le Gard, ainsi que sur le Vaucluse. Dans le sud-ouest de la France, 39/40°C près de Toulouse, sinon plus de 40°C sur l'Aquitaine.

Pour vendredi et le week-end... Vendredi, il fera encore très chaud sur les 2/3 du pays et souvent 40°C ou plus dans le sud-ouest, plus rarement sur notre région (intérieur Gard/Ardèche/Vaucluse). Soit... Pour le week-end, de l'air moins brûlant (océanique) la glisser de l'Atlantique vers l'Ouest France, faisant baisser les températures (voir cartes ci-dessous). Comme souvent, c'est à ce moment-là qu'il devrait faire le plus chaud en Méditerranée.

En effet, cette circulation aura pour conséquence de rabattre un flux de terre très chaud sur notre région, avec certainement 40°C (à affiner) sur l'Hérault, le Gard, le sud Ardèche ainsi qu'une partie Vaucluse/Bouches-du-Rhône. Certains records mensuels sont menacés si ce scénario se confirme, ce qui semble être probable. Nous resterons par contre assez "loin" de la canicule de juin 2020 et de ses records absolus. 

Partager sur