Prévisions & Suivi en temps réel

Canicule ces prochains jours : à quoi s'attendre ?

Nous avons eu droit à une courte période plus respirable. Ce premier jour de juillet était généralement juste sous les moyennes de saison (de 1 voire 2°C). C'est bien anecdotique comparé au mois de juin exceptionnel que nous avons vécu. Les données de Météo-France font figurer ce mois de juin en deuxième position des mois de juin les plus chauds sur la France à égalité avec juin 2017. Le mois de juin 2003 reste le mois de juin le plus chaud en France. Ce qui est encore plus exceptionnel, c'est l'enchainement de ces mois dits exceptionnels car ce mois de juin caniculaire fait suite à un mois de mai remarquable.

Si nous avons pu respirer pour ce premier jour de juillet, cela va vite changer avec l'arrivée de très fortes chaleurs. Nous l'avons déjà bien ressenti ce samedi après-midi avec des maximales qui sont nettement repassées au-dessus des moyennes et ce, de plusieurs degrés. Cela n'était que l'amorce de la hausse qui va s'accentuer ce dimanche et se poursuivre en début de semaine prochaine.

Carte : Tropicaltidbits

A l'échelle de la France, la situation est très classique. En réalité, nous sommes en bordure Nord d'un dôme de chaleur situé entre l'Algérie, la Tunisie et le bassin Méditerranéen. C'est pourquoi le risque de canicule sera présent uniquement autour de la méditerranée tandis que le reste de la France profitera de températures moins hautes. Pour parler de canicule, il faut dépasser certains seuils de températures minimales mais aussi de maximales pendant plusieurs jours. Dès demain matin, les minimales seront en hausse et nous pourrons ne pas descendre sous les 18 à 20°C.

Ce dimanche après-midi s'annonce très chaud surtout dans l'arrière-pays. En effet, les brises repousseront les fortes chaleurs dans les terres. Si les littoraux pourront profiter de températures plus clémentes, l'arrière-pays de l'Hérault mais surtout du Gard seront dans la fournaise avec des pointes jusqu'à 38 voire 39°C à l'ombre. La nuit de dimanche à lundi, les températures auront du mal à baisser notamment sur les secteurs où le vent se mettra en place. Nous pourrions rester au-dessus des 20°C voire 22°C par endroits.

Cartes : Météociel

Lundi après-midi, la présence du mistral et de la tramontane favorisera des maximales très élevées sur nos plaines là où la convergence s'établira avec les brises marines. Encore une fois, nous pourrions avoir 36 à 38°C, localement 39°C. Mardi sera quasiment un copier coller de lundi avec les mêmes valeurs sur les mêmes secteurs. La nuit de mardi à mercredi sera encore très douce. Mercredi, une très légère baisse des températures est possible. Baisse très relative car nous pourrons tout de même atteindre les 35°C à l'ombre. La suite de la semaine prochaine, les températures deviendront plus raisonnables en raison de l'installation du mistral et de la tramontane.

Si la baisse des températures est une bonne nouvelle, l'arrivée d'une période ventée en est une mauvaise. En effet, le temps s'annonce lourd ces prochains jours et quelques cellules orageuses sont possibles localement dans cet air caniculaire. Pour autant, il s'agira essentiellement de bases élevées n'apportant que très peu ou pas de pluie. Le risque d'incendie s'annonce donc très élevé et la plus grande prudence est recommandée.

Partager sur