Prévisions & Suivi en temps réel

Baisse des températures sur la France entre le 10 et le 15 décembre !

Le mois de décembre débute sous le signe de l'humidité et surtout d'une grande douceur. Pour cause, la mise en place d'un flux de secteur Ouest assez dynamique sur la France ce week-end. Pour la semaine à venir, une dorsale anticyclonique va s'élever sur les deux tiers Sud de la France. Vous l'aurez compris : en plus de bénéficier d'un ensoleillement de plus en plus généreux sur l'arc Méditerranéen, les températures vont s'envoler avec des maximales voisines de 16 à 18°C en plaine. 

En altitude, la douceur est également présente. Il n'est pas question d'attendre de la neige cette semaine sur les Pyrénées et le Massif-Central. Seule exception, les Alpes où de la neige est tombée et va continuer de tomber par intermittence mais seulement à très haute altitude. Afin de contraster entre ce début d'article et la conclusion qui sera apportée, retrouvez ci-dessous les conditions météorologiques attendues à l'échelle de l'hémisphère Nord pour ce mardi

Ces conditions anticycloniques et surtout très douces pour la saison vont se maintenir jusqu'en fin de semaine sur notre région. A partir du week-end prochain, une amorce de changement de temps semble vouloir se mettre en place, comme nous vous l'évoquions dans l'article d'hier. En effet, le bloc anticyclonique va migrer sur l'Atlantique, près des Açores. Cet anticyclone va remonter en direction de l'Islande, vers les hautes latitudes.

En s'élevant de la sorte, la configuration météorologique sera propice à un décrochage polaire près de la Scandinavie, qui va ensuite s'enfoncer vers l'Europe du Centre et les Balkans. En ce sens, la France sera à l'écart du drain froid principal, en restant relativement proche de l'alimentation anticyclonique positionnée sur l'Atlantique. Néanmoins, de l'air froid va progressivement se propager au pays, d'autant que le flux pourrait légèrement se continentaliser entre le 10 et le 15 décembre.

Certains scénarios sont plus froids que d'autres. Tout dépendra du positionnement exact des centres d'actions. A cette échéance, il est difficile d'être catégorique sur un scénario précis. C'est pourquoi il convient de prendre du recul en s'intéressant plutôt aux graphiques et diagrammes ensemblistes. Ces derniers montrent d'un simple coup d'œil les différents scénarios possibles. Ci-dessous, voici le diagramme des températures pour la ville de Nîmes.

La courbe rouge représente la moyenne de 21 scénarios. Nous pouvons voir les pics prévus à 17 ou 18°C en début de semaine à venir alors qu'après le 12 décembre, la moyenne n'est plus qu'à 7 ou 8°C au meilleur de la journée. La prévision sera donc à affiner mais retenez qu'après cette douceur marquée, nous allons renouer avec des conditions de saison. Notez qu'un réchauffement stratosphérique est sous surveillance pour la fin décembre/début janvier (scénario proche de celui observé en Février 2018). A suivre...

Partager sur