Prévisions & Suivi en temps réel

Baisse des températures et risque de neige à basse altitude pour la fin de la semaine !

Les modèles commencent enfin à s'accorder sur le changement de temps attendu ces prochains jours. Nous le ressentons déjà en lien avec ce mistral et cette tramontane qui soufflent continuellement et qui apportent progressivement de l'air plus frais. Rien de bien notable toutefois avec des températures qui se situent autour des moyennes de saison. Certains secteurs sont très légèrement au-dessus tandis que d'autres légèrement en-dessous ce qui équilibre la balance de manière générale. La goutte froide va nous concerner plus franchement en fin de semaine et ce week-end. Le scénario majoritaire fait passer la goutte froide directement sur notre région. Elle s'évacue ensutie en Méditerranée.

Dans cette configuration, le temps est moins perturbé que si elle était passée sur le centre du pays. Mistral et tramontane vont persister et seront de plus en plus froids. De l'air froid en altitude (-4 à -6°C à 850 hPa soit 1500 mètres) va s'engouffrer sur notre région. Cela va tout de même générer une dégradation. Elle restera atténuée sur de larges secteurs mais elle pourrait être un cran plus dynamique entre Aude et Pyrénées-Orientales. C'est d'ailleurs sur ces territoires où le risque de neige à basse altitude est le plus présent pour la journée de vendredi.

Carte : Météociel

En effet, une perturbation est attendue vendredi. Elle apportera des passages nuageux nombreux sur le Languedoc et le Roussillon. Sous les nuages épais, des averses circuleront mais les cumuls resteront faibles dans l'ensemble. Les précipitations pourront être plus nombreuses dans l'intérieur de l'Aude et des Pyrénées-Orientales. Sous ces dernières, la tramontane se maintiendra et favorisera la baisse de la limite pluie-neige. C'est surtout sur la moitié Ouest de l'Aude que la neige pourrait tomber à basse altitude, peut-être dès 400 mètres. Les hauteurs et collines autour de Limoux ou de Quillan sont par exemple à surveiller. En plaines, il manquera certainement quelques degrés pour espérer la neige. Exemple sur Carcassonne où la pluie est attendue avec 3°C. Des surprises ne sont pas exclues avec l'aide la tramontane qui a son rôle à jouer dans l'abaissement de la limite pluie-neige.

Ailleurs, les précipitations auront du mal à s'organiser pour faire baisser la limite pluie-neige. Si le ressenti ne sera pas agréable entre les averses, le vent et les températures en baisse, la situation ne se prêt pas à de la neige en plaines. La Provence pourrait être plus à surveiller et notamment l'Ouest du Var où la neige pourrait également tomber dès 400 ou 500 mètres d'altitude. La chute des températures conjuguée au maintien du vent et à la multiplication des nuages donnera un ressenti bien hivernal. Exemple ci-dessous avec les températures ressenties au vent pour dimanche matin sur la région :

Carte : Météociel

Ce vent qui donnera un ressenti froid permettra également de limiter le risque de gel, du moins dans un premier temps. La semaine prochaine, à la faveur du retour des hautes pressions sur notre pays, il faudra surveiller avec grande attention le retour des gelées. Elles pourront être fortes par endroits. Si cela n'a aucun impact direct pour la majorité d'entre nous, ces gelées pourraient se montrer dommageables pour une grande partie de l'agriculture et notamment l'arboriculture avec des arbres qui ont déjà bien avancé dans leur développement.

Pour conclure, nous entrons dans une période plus fraiche voire froide, sous les moyennes de saison. Avec l'air froid plongeant directement sur nous, cela limite le risque de neige (air plus sec avec le vent). Ce coup de froid n'a rien d'exceptionnel et arrive souvent au cours du mois de mars. Toutefois, ces coups de froid interviennent après des périodes anormalement douces et c'est là toute la problématique.

Partager sur