Prévisions & Suivi en temps réel

Attention : possible canicule fin juillet et début août sur la France

Un épisode de très fortes chaleurs s'apprête à débuter surtout dans l'intérieur du Languedoc et de la Provence. S'en suivra un risque non négligeable de canicule pour la fin juillet et début août, avec des températures pouvant s'approcher - ou dépasser - les 40°C entre la Méditerranée et le sud-ouest au moins, ainsi qu'en vallée du Rhône. On fait le point ci-dessous.

Synoptiquement parlant, le contexte météorologique est actuellement caractérisé par de hautes pressions anticycloniques s'étirant surtout de l'Afrique à l'Espagne, alors que de basses pressions dépressionnaires sont présentes près des îles Britanniques. Notre pays est au carrefour de ces deux influences. Durant la semaine prochaine, une pulsion subsaharienne va s'établir de l'Afrique jusqu'à la France, favorisant ce "coup de chalumeau". Voici les cartes ci-dessous.  

Ces projections montrent des valeurs de températures à 850 hPa (environ 1500 m) voisines de 26/28°C sur l'Espagne, loc. 30°C, et 22 à 25°C sur le sud de la France. De telles valeurs sont favorables à une canicule d'intensité importante, à minima sur une courte durée. Concrètement, entre dimanche et lundi, nous allons profiter en Méditerranée de conditions ensoleillées avec un faible vent de terre le matin, puis des brises marines assez modérées l'après-midi.

Nous allons observer une première hausse des températures, aussi bien sur les minimales que sur les maximales. Concernant les minimales, elles vont devenir voisines de 19 à 21°C en plaines intérieures, 20 à 22°C dans les agglomérations et 23 ou 24°C en bord de mer. Quant aux maximales, elles seront très hétérogènes entre le bord de mer (environ 30°C) et l'arrière-pays où 36 à 38°C sont envisagés près du Gard ou de l'Aude ! 

Mardi sera éventuellement l'exception de la semaine, avec un risque de passages nuageux et d'averses orageuses localisées. Ce risque orageux apparaît comme incertain à cette heure ! Dès mercredi, et jusqu'au week-end suivant, va pulsion saharienne va s'organiser, apportant un ciel dégagé mais également et surtout une vague de chaleur intense. Selon GFS (modèle ci-dessous), nous pourrions approcher ou atteindre les 40°C dans l'intérieur du Languedoc et de l'Aude.

Pour autant, en raison d'une échéance encore "assez lointaine", l'intensité et la localisation de ce coup de chaleur caniculaire seront à ajuster. Des records mensuels sont à prévoir si ce scénario se confirme, et nous misons une pièce dessus ce jour ! 

Partager sur