Prévisions & Suivi en temps réel

Attention aux orages demain mercredi avant un nouveau pic de chaleur en fin de semaine

Il va falloir surveiller avec grande attention la journée de demain mercredi, en raison d'un nouveau risque d'orages localement violents. Nous le savons bien : les orages sont des phénomènes localisés qui peuvent épargner certaines communes tout comme produire de gros dégâts sur d'autres communes. Il est important de considérer cet aspect lorsque nous réalisons une prévision orageuse.

Ce mercredi, le contexte météorologique sera caractérisé par la mise en place d'une petite goutte froide d'altitude très moribonde au-dessus de l'Espagne et la poursuite de conditions anticycloniques sur les régions Méditerranéennes. La masse d'air va rester chaude, notamment en basses-couches, induisant le développement d'une forte instabilité atmosphérique. Les valeurs de MUCAPE vont atteindre 2000 à 2500 J/kg entre la Lozère, les Cévennes, l'intérieur du Gard et de l'Hérault, l'Aveyron ainsi que près des Pyrénées.

Comme nous l'indiquons souvent, la présence d'une forte instabilité atmosphérique ne suffit pas à garantir la formation d'un orage. L'instabilité est un peu le carburant de l'orage, tout comme l'essence est le carburant d'un moteur. Toutefois, en l'absence d'un dynamisme atmosphérique suffisamment vigoureux, les orages peuvent avoir du mal à se déclencher. Pour demain après-midi, de petits axes de convergence vont se dessiner dans les basses-couches de l'atmosphère.

Ils feront office de petits forçages et favoriseront l'éclosion de cellules orageuses isolées mais localement violentes. Les premiers déclenchements sont attendus entre Lozère et Cévennes, avec un risque de grêle et de fortes pluies dès 14/15h. En fin d'après-midi, des orages pourront déborder de façon aléatoire sur l'Ardèche, le Gard et l'Hérault. Ils resteront localisés mais potentiellement forts, avec à nouveau des phénomènes de fortes pluies ponctuelles et de grêle. L'intérieur des terres est plus exposé que les plaines littorales de façon générale. Un suivi spécial sera activé sur les réseaux sociaux de Météo-Languedoc. Amélioration rapide dès le début de soirée.

Entre jeudi et le week-end à venir, les températures resteront très chaudes et même caniculaires sur l'Est de notre région. Jeudi après-midi, les maximales devraient culminer entre 36 et 38°C sur les plaines de l'Hérault, du Gard et du Vaucluse. Isolément, des pointes à 39°C sont probables près du Gard. Vendredi, avec les brises marines, les très fortes chaleurs caniculaires devraient se limiter à l'intérieur du Gard et du Vaucluse, avec des valeurs de 36 à 38°C.

Samedi et dimanche, un nouveau pic de chaleur se produira avec localement des valeurs de 40°C sur le Gard et la vallée du Rhône. De façon générale, des valeurs de 35 à 37°C sont attendues en Languedoc-Roussillon, localement 38 ou 39°C. La canicule devrait vraiment se calmer la semaine prochaine, avec des températures redescendant sous la barre des 33 à 34°C dans les zones les plus chaudes. Pour autant, l'été ne fait que commencer.

Partager sur