Prévisions & Suivi en temps réel

Attention aux orages cette nuit, avant une nouvelle dégradation cette semaine !

Nous sommes sans doute face à la première grosse offensive automnale de l'année. Rien de véritablement exceptionnel en soit. L'automne est habituellement la saison où nous sommes en mesure d'attendre des pluies et des orages autour du bassin méditerranéen. Ce début d'automne 2019 était très calme jusqu'à présent. Il semblerait que cela change dès cette nuit avec la mise en place d'orages localement violents. En effet, les dernières actualisations des différents modèles rehaussent l'intensité des orages attendus cette nuit. Explications en détails en ci-dessous.

Les premières pluies sont généralement faibles à modérées et concernent essentiellement les zones de reliefs avec des accalmies en plaines. A la faveur d'un puissant forçage, une dégradation orageuse devrait se constituer cette nuit et traverser l'ensemble de la région d'Ouest en Est. Elle pourrait s'accompagner de phénomènes localement forts voire violents nécessitant une surveillance.

Source : Météociel

Les départements de l'Aude et des Pyrénées-Orientales seront les premiers touchés en début de nuit entre 22h et 00h. La partie littorale de ces départements pourrait être concernée alors que dans l'intérieur, les averses seront plus éparses. La ligne orageuse sera en phase de croissance et elle devrait arriver à maturité sur l'Hérault puis le Gard et la Lozère. Ce sont sur ces trois départements que les orages les plus violents sont à redouter. La ligne orageuse devrait rester assez mobile. Le risque d'orages stationnaires semble donc faible. Attention toutefois, d'autres paramètres sont placés sous surveillance.

En effet, l'instabilité de la masse d'air sera suffisante pour supporter le développement d'orages qui devraient se structurer en une ligne très active qui balaiera les départements cités précédemment. Un puissant jet d'altitude (carte de gauche ci-dessous) s'étirera des Pyrénées vers la Normandie. A 300 hPa, il pourra atteindre 180 km/h. Plusieurs cassures en entrée droite pourront avoir lieu sur notre région. Cela favorisera un risque de violentes rafales de vent sous orages. De plus, des phénomènes tourbillonnaires (trombes marines et tornades) ne sont pas à exclure.

Source : Météociel

Autre élément, le contraste thermique sera important. Illustration avec la carte de droite ci-dessus où l'on remarque une langue de thêta douce et humide remontant de Méditerranée alors que de l'air plus frais et sec est rabattu par l'Atlantique s'engouffrant vers le Massif-Central. Enfin, le contenu en eau précipitable est important sur les modèles. Au final, une ligne orageuse localement violente est attendue cette nuit d'Ouest en Est sur la région. Les départements de l'Hérault et du Gard sont particulièrement visés (et par extension les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse et le Var).

Sous ces orages, nous attendons des pluies abondantes de 30 à 50 mm en moins d'1h et des cumuls qui pourront approcher les 80 à 100 mm sur l'épisode. Bien que mobiles, ces intensités pourront générer des ruissellements ponctuels en zone urbaine. Par ailleurs, même si l'aspect pluvieux dominera, de la grêle ne peut être exclue localement. De plus, de violentes bourrasques de vent sont redoutées avec des pointes possiblement de 100 km/h. Enfin, le risque de tornade est également présent. Retour progressif du calme au matin avec les dernières orages qui s'évacueront par la vallée-du-Rhône. Cette dégradation pourrait lancer le début d'une période plus perturbée. En effet, une nouvelle dégradation est envisagée ce week-end. Nous y reviendrons très prochainement.

Partager sur