Prévisions & Suivi en temps réel

Aigat : exceptionnelles chutes de neige et risque d'inondations

Un épisode méditerranéen intense pour la saison est attendu entre ce soir et mercredi soir, particulièrement sur le Roussillon où l'on peut parler d'un véritable aigat hivernal. En effet, un système dépressionnaire dynamique et peu mobile va stationner sur l'Espagne durant 72h, pilotant un flux d'Est dynamique et focalisé en direction de la Catalogne et du Roussillon. Il va d'abord neiger très bas cette nuit puis par la suite d'abondantes pluies sont attendues en plaine, avec également une mer démontée et d'exceptionnels cumuls neigeux en altitude. La concomitance de ces phénomènes laisse craindre des dégâts localement importants.

Tout commence ce soir et la nuit prochaine, avec des précipitations débutant par la côte Vermeille et se généralisant peu à peu aux Pyrénées-Orientales ainsi qu'au sud de l'Aude, en devenant modérées et régulières, voire fortes sur les plaines littorales des PO. Quelques précipitations vont remonter également vers le Gard, le sud Lozère, les Cévennes et l'Hérault dans la nuit. Le paroxysme du risque de neige à basse altitude va se produire en deuxième partie de nuit : 

En soirée, la limite pluie/neige sera souvent voisine de 300 à 500 m entre les Albères et l'intérieur des Pyrénées-Orientales, ainsi que près des Fenouillèdes et du sud de l'Aude. En deuxième partie de nuit, la limite pluie/neige chute de partout, avec de la neige en plaine intérieure des Pyrénées-Orientales et du sud de l'Aude, plutôt 100/200 m sur les plaines littorales où un mélange pluie/neige - grésil est probable. Nous attendons avant le redoux 2 à 5 cm sur les plaines intérieures surtout côté PO, localement 10 à 20 cm près du Conflent et des Albères.

Temporairement de la neige pourrait tomber dans l'arrière-pays de l'Hérault et de l'Ouest Gard, plutôt au-dessus de 200/300 m. Les sols vont blanchir sur les hauts cantons et les Cévennes, ainsi que de l'Aigoual au Mont-Lozère. Pas de neige sur les principales agglomérations littorales, ou alors mêlée à de la pluie. Demain matin, les précipitations se focalisent surtout aux Pyrénées-Orientales et sud Aude, ainsi que temporairement des Cévennes au Mont-Lozère. La limite pluie/neige s'envole rapidement, sauf entre le Canigou, Vallespir et Conflent où elle persiste à 200 m tôt le matin, puis 600/800 m vers la mi-journée (neige très lourde) avant de s'envoler au-dessus de 1200/1400 m l'après-midi. 

Le lessivage sera donc rapide en plaine et les quelques centimètres tombés dans la nuit seront rapidement fondus. Nous allons ainsi entrer dans la deuxième phase de l'épisode, avec des précipitations régulières et modérées sur le Roussillon, particulièrement sur un axe Canigou - Vallespir - Conflent. Cette situation va se maintenir tout au long de ce mardi, avec toujours des chutes de neige abondantes sur Canigou/Haut-Conflent, assez fortes bien qu'un cran en-dessous sur Cerdagne et Capcir/Puymorens. Dans le même temps, la hausse de la limite pluie/neige va coïncider avec le renforcement du flux d'Est qui va atteindre 80/100 km/h en bord de mer.

 

D'ici mardi soir, les crues vont s'amorcer sur la Tet, le Tech et le fleuve Aude, pour le moment d'intensité "ordinaire". En bord de mer, attention aux vagues qui vont engendrer des phénomènes de submersion sur toutes les portions vulnérables. Évitez le secteur. Entre 600 et 1200 m, où il aura beaucoup neigé, la pluie qui va encore alourdir la neige tombée pourrait être responsable d'éboulements, de dégâts importants sur la végétation et les lignes électriques et de purges localisées sous la forme de petites avalanches. Ces phénomènes sont imprévisibles au village et doivent être considérés à l'échelle des massifs suivants : Albères, haut Vallespir et Conflent. Voici les cumuls estimés par le modèle ARPEGE d'ici mardi 22h :

Une troisième phase de l'épisode va se produire dans la nuit de mardi à mercredi et mercredi journée, avec une phase d'intensification des précipitations sur les Pyrénées-Orientales, surtout près des reliefs. La limite pluie/neige va remonter entre 1500 et 1800 m selon les massifs. Les cumuls d'ici jeudi matin devraient atteindre 140 à 180 mm sur les plaines littorales des PO, plutôt 200 à 250 mm dans les plaines intérieures. Un couloir s'étirant du Canigou vers le Haut-Conflent pourrait connaître des cumuls de 300 à 350 mm, localement 380 à 400 mm. Prévoir 100 mm en Puymorens, 120 à 160 mm entre Cerdagne et Capcir/Puymorens.

Les réactions hydrologiques vont donc s'accentuer nettement entre mercredi soir et jeudi matin, avec possiblement des crues importantes - avec débordements dommageables - du Têt et de la Tech. Le fleuve Aude pourrait faire une crue très importante, avec risque d'inondations catastrophiques, en raison des forts cumuls sur tout le bassin versant déjà saturé, de la fonte nivale et du mauvais écoulement des cours d'eau. Il faudra attendre jeudi après-midi pour voir la situation se calmer. Concernant les cumuls de neige, nous attendons sur les Pyrénées : 5 à 10 cm dès 300 m, 10 à 30 cm à 500/600 m, 20 à 40 cm à 600/800 m, 40 à 70 cm au-dessus de 800/1000 m, 1 m dès 1000/1200 m, 1.5 m à 1500/1600 m surtout sur Canigou / Haut-Conflent, 2 à 3 m au-dessus de 2000/2300 m sur ces zones. Font Romeu et les Angles peuvent prétendre à 1/1.2 m (village) et 1.3/1.6 m en haut des domaines.

Partager sur