Prévisions & Suivi en temps réel

Accentuation des dépressions la semaine prochaine : à quoi s'attendre ?

On ne peut pas dire que le beau temps domine jour après jour. Nous sommes dans une situation figée depuis de nombreux jours dans laquelle les dépressions glissent dans un flux de Nord-Ouest sur la France. Si le temps est maussade quasiment tous les jours sur les trois quarts du pays, les régions Méditerranéennes profitent de quelques journées ensoleillées mais généralement ventées. Ce week-end, nous sommes sous l'influence d'un nouveau décrochage polaire maritime. Pas de vague de froid dans cette configuration mais des températures qui restent généralement fraiches avec de la neige sur les reliefs, parfois à basse altitude en Lozère.

Lundi, si le soleil sera bien présent en début de journée, une nouvelle perturbation abordera la région en fin de journée et soirée. Elle apportera de la neige en Lozère tandis qu'elle sera très atténuée sur nos plaines avec tout au plus quelques gouttes. Le vrai changement devrait surtout se mettre en place mercredi.

Carte : Tropicaltidbits

Cette carte pourrait se passer d'analyse tant le constat parait clair. En effet, nous observons les restes des dépressions qui nous ont concerné ce week-end s'évacuant vers la Turquie. Ce qui nous intéresse, c'est cette puissante anomalie dépressionnaire centrée sur la France (en bleue foncée). A l'avant de cette dépression, un léger redoux très relatif est attendu mais avec l'arrivée rapide des nuages, le ressenti restera plutôt frais et maussade. Dès la nuit de mardi à mercredi et jusq'à au moins vendredi, plusieurs perturbations vont se succéder.

Il faudra affiner la prévision de chacune d'entre elles en se rapprochant de l'échéance mais les accalmies seront de courte durée avec des passages pluvieux ou neigeux fréquents. Ce système dépressionnaire sera encore accompagné d'air frais. Ainsi, la neige pourrait tomber en quantité sur la Lozère et les Cévennes, parfois à basse altitude. L'Espinouse, la Montagne Noire et les Pyrénées (attention aux différences selon les versants) ne seront pas en reste également.

Cartes : meteologix

Ces cartes ci-dessus sont issus du modèle Européen CEP. A gauche, il s'agit de l'accumulation de neige où l'on remarque bien les chutes de neige attendus en Lozère mais aussi entre Tarn et Hérault et sur les Pyrénées Audoises. A droite, il s'agit de l'accumulation de précipitations montrant les pluies importantes attendues sur l'ensemble du pays. Bien que notre région restera à l'écart des plus forts cumuls, le ressenti restera bien humide et frais. Ce temps dépressionnaire pourrait s'évacuer au cours du week-end prochain.

Les hautes pressions pourront faire leur retour par la suite. Cela confirmerait la période plus calme et douce que nous attendons pour le milieu de mois avant le retour de conditions potentiellement plus froides pour la fin du mois de décembre. Tout cela reste assez lointain et nous aurons le temps d'y revenir. En attendant, nous vous invitons à retrouver notre tendance pour le mois de décembre et Noël en cliquant ici.

Partager sur