Prévisions & Suivi en temps réel

A quand le retour des orages ?

Nous arrivons bientôt à la mi-juillet et les orages sont relativement rares depuis quelques semaines sur nos régions Méditerranéennes. Par ailleurs, les épisodes successifs de très fortes chaleurs n'ont pas arrangé la situation, avec des sols qui continuent de se dessécher en surface. Ci-dessous, voici une cartographie réalisée par Météo-France de l'état des sols superficiels au 10 juillet 2019.

On constate que de très nombreux départements de France souffrent de sols secs à très secs pour la saison, notamment entre le Massif-Central et le nord-est du pays où les précipitations sont déficitaires depuis maintenant près d'un an. Sur les régions Méditerranéennes, c'est le département du Var qui connait un écart à la norme le plus important. Sur les Pyrénées-Orientales et la Lozère, la sécheresse est qualifiée de "normale" pour le moment, alors que l'Hérault et le Gard connaissent une sécheresse plus importante


A quand le retour les orages ? Pour le moment, la réponse ne va pas satisfaire celles et ceux qui souhaitent arrêter l'arrosage de leur jardin. Les principaux modèles numériques de prévision que l'on utilise entrevoient la poursuite de conditions hautement anticycloniques pour les dix jours à venir. Cela ne veut pas dire que le risque orageux est nul, mais plutôt qu'à l'échelle globale de la région les pluies seront à nouveau très déficitaires.

Si l'on entre un peu plus dans les détails, un petit risque orageux semble se dessiner en milieu de semaine prochaine sur les reliefs de notre région : particulièrement les Pyrénées et dans une moindre mesure le Massif-Central. Il faudra être attentif entre la Cerdagne et le Capcir-Puymorens en raison d'un risque significatif de grêle qui sera tout de même à confirmer d'ici là.

D'ici le week-end prochain, un système dépressionnaire pourrait se constituer sur la Grande-Bretagne. Ce système dépressionnaire pourrait piloter un flux de secteur sud-ouest sur la France, soulevant de l'air chaud mais également plus instable. Les régions du sud-ouest au nord-est seraient alors concernées par des orages possiblement assez forts. Près de la Méditerranée, cette situation favorise généralement un blocage anticyclonique.

Conséquemment, le soleil resterait au rendez-vous avec des orages se limitant au mieux aux zones de montagne. Plus encore, les températures devraient en profiter pour monter d'un cran, avec de très fortes chaleurs généralisées pouvant atteindre les 35 à 40°C sur toutes les plaines de la région. Vous l'aurez compris, la sécheresse va se poursuivre ces prochains jours avec une probabilité d'orage plutôt faible à très faible.

Partager sur