Prévisions & Suivi en temps réel

Série d'orages destructeurs sur l'Europe ces derniers jours

Luigi Masetto
Luigi Masetto
Kayak Vert à Collias

Alors que la sécheresse continue de s'aggraver sur l'arc Méditerranéen Français, de violents orages destructeurs ont balayé une partie de l'Europe ces dernières 72h. Fortes pluies, trombes marines, grêlons géants, tornades, rafales de vent destructrices, inondations : des dégâts très importants ont été reportés sur l'Espagne, l'Italie, la Croatie, Slovénie ou encore en Pologne. Ces orages ont également généré des structures nuageuses atypiques, avec des arcus multicouches à griffes, comme en atteste la photo d'illustration ci-dessus prise en Croatie.

L'épisode orageux a débuté sur l'Italie et la Slovénie le 10 août 2017. Ce jour-là, des orages ont généré des rafales de vent dépassant localement 100 à 120 km/h du côté de Vole pri Tolminu, dans l'Ouest de la Slovenie. Le spectaculaire cliché ci-dessous a été réalisé par Duško Dokoši. Le vent a été suffisamment violent pour détruire de gros arbres. 

Ce même jour, des orages supercellulaires se sont développés sur une partie de l'Italie. Du côté de Lake Garda, dans le Nord du pays, les grêlons ont dépassé locament 5 cm, comme en atteste ce cliché réalisé par Alex Castelli. Là encore, de gros dégâts ont été reportés sur la végétation, les véhicules et les toitures. 

Le lendemain 11 août 2017, l'Autriche est également balayée par des orages supercellulaires. Certains d'entre eux ont provoqué des inondations torrentielles catastrophiques, alors que d'autres ont produit des grêlons atteignant jusqu'à 6 cm de diamètre. La photo ci-dessous a été réalisée par Natascha Lang à Bad Schönau, Niederösterreich :

Du côté de la Croatie, un magnifique arcus a été photographié par Monika Vižintin du côté de Umag. Ce type de structure est généralement propice aux rafales descendantes sous orages.

Dans la nuit du 11 au 12 août et matinée suivante, une structure orageuse en bow-echo a traversé la Pologne. Le front de rafales généré par ce type de système orageux peut causer des dommages importants. Les grains en arc (bow echo) peuvent se développer à l'avant d'un complexe convectif de méso-échelle, d'une ligne de grain ordinaire ou lors de la dissipation d'un orage supercellulaire.

Malheureusement, ce cas n'a pas dérogé à la règle. Les rafales observées au passage de cette structure orageuse ont probablement dépassé par endroit 160 ou 170 km/h, en attestent les dégâts observés sur les photos ci-dessous de Krzysztof Plaseckr et Ole Peters : 

Certaines forêts du pays ont été endommagées à plus de 90%. La photo ci-dessous de Potr Boruta a été réalisée le lendemain du passage de ce bow-echo : 


Plus en douceur, une superbe trombe marine a été photographiée du côté de Llopud Island en Croatie. La photo a été prise par edran Fabijan Faber. Ce type de phénomène n'est pas dangereux sous réserve que ladite trombe ne remonte pas dans les terres, auquel cas il s'agirait d'une tornade. 

Partager sur