Prévisions & Suivi en temps réel

Espagne : la Catalogne frappée par de violents orages de grêle.

cfiguerassol / Andreu Arxer Fàbrega
Kayak Vert à Collias

Le mois de Juin a été caniculaire en Espagne avec des températures dépassant parfois 40°C sous abri normalisé. Juin s'est par ailleurs terminé avec des orages violents, notamment en Catalogne où des cumuls de pluies de 50 à 60 mm en moins d'une heure ont été observés, ainsi que des chutes de grêle extrêmement abondantes. Vendredi dernier, en fin d'après-midi, la ville de Gérone a été sévèrement touchée par la grêle, comme en atteste le cliché ci-dessous : 

Image titleCrédit image : cfiguerassol / Andreu Arxer Fàbrega


Dans certains quartiers, la couche de grêle a atteint une épaisseur de 40 cm, obligeant les tractopèles à dégager les chaussées. La violence du système orageux a contraint les automobilistes à abandonner leur véhicule pour trouver un abri, alors que des ruissellements urbains intenses concernaient le centre-ville de Gérone.

Image titleCrédit image : llampat

Il est à souligner que durant cet orage, de fortes rafales de vent ont également été observées. Localement, les 100 km/h ont été franchis, cassant plusieurs arbres projetés sur les voies de circulation. Aucune victime n'est heureusement à déplorer. Toutefois, les cultures Catalanes ont été sérieusement endommagées par ces chutes de grêle qui outre leur abondance, ont eu un diamètre dépassant parfois 3 cm

Image titleCrédit image : @jclinnell TW

Une vidéo du centre-ville de Gérone a été réalisée par un habitant pour la chaine de télévision TV3 Catalunya. Nous y voyons la violence des précipitations au paroxysme de l'orage avec des ruissellements urbains et des plaques de grêle se déplaçant en torrent dans les rues. Conteneurs et objets divers ont été emportés. 

Crédit vidéo : Le huffington post

De tels orages ne sont pas exceptionnels dans le monde mais ils touchent assez rarement les grandes agglomérations. Les très fortes chaleurs caniculaires qui ont persisté sur l'Espagne durant trois semaines ont favorisé le développement d'une très forte instabilité dans la masse d'air. Aujourd'hui, en ce début de semaine, un nouveau coup de "chalumeau" est entrain de se produire sur la Péninsule Ibérique. La fin de semaine pourrait être à nouveau explosive entre l'Espagne et la France. Un scénario suivi par nos experts et qui a déjà fait l'objet d'un premier article hier soir

Partager sur