Prévisions & Suivi en temps réel

Week-end du 1er juillet : attention aux orages sur la France !

Depuis une dizaine de jours, les orages sont devenus nettement moins nombreux sur la France et le bassin Méditerranéen, après un printemps exceptionnellement pluvieux. Déjà hier, nous vous évoquions avec prudence l'éventuel retour des orages pour le mois de juillet. Nous pouvons désormais nous avancer un peu plus quant à ce risque orageux, avec certainement la première salve sur l'Ouest et le Sud du pays dès le week-end prochain.

La configuration météorologique associée à ce potentiel orageux est ni plus ni moins inscrite dans la continuité de ce qu'il s'est passé tout au long du printemps. Dès ce milieu de semaine, de petites anomalies dépressionnaires vont glisser de l'Atlantique vers l'Espagne. Dans un premier temps, elles seront trop éloignées pour nous concerner. Plus encore, le flux de secteur Sud qu'elles soulèveront à l'avant apportera de l'air très chaud. Le week-end prochain, l'anomalie dépressionnaire pourrait s'approcher lentement de la France.

Dans ce contexte, nous allons devoir surveiller de près les orages qui vont d'abord s'installer sur l'Ouest de la France. Contrairement aux salves pluvio-orageuses de mai et juin, de l'air chaud sera cette fois en place dans les basses-couches de l'atmosphère. Il n'y aura pas de canicule pour autant, mais les maximales vont atteindre 30 à 33°C en général sur la France et le bassin Méditerranéen, localement plus de 35°C dans les zones les plus chaudes.

L'accentuation de la chaleur dans les basses-couches de l'atmosphère induit l'augmentation de l'instabilité atmosphérique. Ainsi, si le scénario exact reste encore à déterminer, une très forte instabilité latente est déjà modélisée par les principaux modèles. Les valeurs de MUCAPE devraient dépasser facilement les 1200 J/KG sur le bassin Méditerranéen et 2000 à 2500 J/KG sur le nord de la France. Au dessus de 800 à 1000 J/KG, le risque orageux devient de plus en plus important en général. Ainsi, plus la MUCAPE est élevée, plus le risque orageux l'est.


Le scénario se précise. Samedi 30 juin, les orages devraient débuter entre l'Aquitaine et le Poitou, avant de remonter vers la Normandie. Dimanche 1er Juillet, les orages risquent de devenir de plus en plus nombreux et surtout de plus en plus violents, cela sur les deux tiers de la France. Lundi 2 juillet, l'activité orageuse pourra alors gagner les régions les plus à l'Est, tout en persistant sur l'arc Méditerranéen.

Des marges d'incertitudes subsistent quant au positionnement exact de la dépression Atlantique. Si cette dernière est vue plus à l'Ouest dans les prochaines actualisations, le risque orageux pourra être revu à la baisse. Inversement, si cette dépression se dirige de plus en plus vers la France, le risque orageux sera à nouveau vu à la hausse. Nous assurerons un nouveau point complet prochainement.
Toutes les cartes ci-dessus sont issues du site meteociel.fr

Partager sur